CAN 2025 : L’Algérie se Retire de la Course à l’Organisation – Les Coulisses d’une Décision Surprenante

    0
    L'Algérie retire sa candidature pour les CAN 2025 et 2027

    Algerie Foot: La veille de l’attribution des droits d’organisation des Coupes d’Afrique des Nations 2025 et 2027, l’Algérie, en tant que candidat sérieux, a pris tout le monde par surprise en annonçant son désistement. Cette décision a suscité de nombreuses interrogations sur les raisons qui l’ont motivée, ainsi que sur la manière dont elle a été prise. Dans cet article, nous allons explorer les dessous de ce retrait inattendu.

    Les Alertes Ignorées

    Malgré les alertes, les mises en garde, et les avertissements, les responsables algériens n’ont pas pris au sérieux les signaux qui annonçaient des difficultés pour leur candidature. Il a fallu attendre la veille de la réunion du comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) au Caire pour que l’Algérie retire sa candidature pour l’organisation des CAN 2025 et 2027.

    Le Maroc, quant à lui, a été désigné pour accueillir la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2025, tandis que la compétition de 2027 a été attribuée au trio Kenya-Ouganda-Tanzanie. L’Algérie, malgré sa crédibilité en tant que candidate, devra attendre au moins six ans avant d’espérer organiser un tel événement africain.

    Le Retrait Annoncé

    Le 26 septembre, le nouveau président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), Walid Sadi, a annoncé le retrait des deux candidatures. La veille, il avait été reçu par le président Tebboune au palais d’El Mouradia. L’explication officielle de ce double retrait est que la FAF se consacrera désormais à une nouvelle approche visant le développement, la réorganisation et la revitalisation du football en Algérie.

    Cependant, cette explication n’a pas convaincu grand monde. Les autorités algériennes avaient souligné à maintes reprises que leur dossier était solide, avec des installations déjà opérationnelles, et que l’Algérie avait fait ses preuves en organisant avec succès les Jeux méditerranéens d’Oran en 2020 ainsi que le Chan en 2023.

    Réactions et Polémiques

    Suite à l’annonce du retrait de l’Algérie et à l’attribution de la CAN 2025 au Maroc, les réseaux sociaux algériens ont été le théâtre de nombreuses réactions, polémiques, critiques et spéculations sur les véritables raisons de ce qu’ils considèrent comme une humiliation face au Maroc.

    Certains observateurs avaient averti depuis plus d’un an que les chances de l’Algérie étaient minimes face au Maroc, mais leurs conseils n’avaient pas été pris en compte. Les propos du président de la Fédération Royale Marocaine de Football, Fouzi Lekjaâ, devant le Parlement marocain en juin 2023, laissaient entendre que le Maroc avait déjà sécurisé les votes en sa faveur, renforçant ainsi les doutes des Algériens quant à l’équité de la compétition.

    Perte d’Influence à la CAF

    L’échec de Djahid Zefizef, ancien président de la FAF, à se faire élire au comité exécutif de la CAF en juillet 2023 a été un autre signe de la perte d’influence de l’Algérie au sein de l’instance africaine. Zefizef, malgré les efforts déployés pour promouvoir sa candidature, a été largement battu par son rival libyen Abdelhakim Al-Shelmani. Cette défaite a été perçue comme un signe supplémentaire des faibles chances de l’Algérie face au Maroc.

    Au fil du temps, il est devenu évident que les chances de l’Algérie de remporter l’organisation de la CAN 2025 ou 2027 étaient minces, voire nulles. La décision de se retirer a donc été prise pour éviter une humiliation face au Maroc, et des considérations politiques internes ont également pesé dans cette décision.

    Décision de Dernière Minute

    La décision de se retirer a été prise à la dernière minute, lors du week-end précédant le vote de la CAF au Caire. Le ministre des Sports, Abderrahmane Hammad, a été approché par des intermédiaires qui lui ont conseillé de retirer les deux candidatures. Une correspondance en ce sens a été envoyée au Premier ministre, et après une audience avec le président de la République, la décision a été entérinée.

    En conclusion, le retrait de l’Algérie de la course à l’organisation de la CAN 2025 et 2027 reste entouré de mystère. Les raisons sont multiples, allant des signaux négatifs reçus des instances du football africain à des considérations politiques internes. Une chose est certaine, cette décision a marqué un tournant dans la course à l’organisation de cette prestigieuse compétition sportive en Afrique.

    Article précédentL’Énigme d’Oran : Contrefaçon d’un Starbucks Fait le Buzz sur les Réseaux Sociaux
    Article suivantL’Algérie dans le Viseur : Xavier Driencourt, Ancien Ambassadeur de France, Appelle à un Changement de Cap