Corruption : l’ancien SG de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, condamné à une lourde peine de prison

0
Advertisement

Le tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict dans le procès de l’ancien secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens. Accusé de corruption, il a écopé d’une lourde peine de prison.

Le juge du pôle pénal économique et Financier du tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict en prononçant, ce lundi, une peine de dix ans de prison ferme, assortie d’une amende de huit millions de dinars à l’encontre de l’ancien patron de l’UGTA.  

Le procureur de la République avait requis une peine de 15 ans de prison, assortie d’une amende de huit millions de dinars, lors de l’audience précédente.

Sidi Saïd faisait l’objet de graves accusations de corruption prévues dans la loi n°06 – 01, relative à la prévention et à la lutte contre la corruption.

Le 12 mai, le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a ordonné le placement en détention provisoire de l’ancien secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) à l’établissement pénitentiaire d’El Harrach.

Article précédentMise en place d’un fonds spécial : le G20 se prépare pour faire face aux pandémies
Article suivantIndustrie automobile : les objectifs du gouvernement concernant le taux d’intégration