Intervenant sur un plateau télévisé hier, le directeur de l’institut Pasteur d’Algérie, le Dr Fawzi Derrar, a donné des précisions sur le nourrisson de 11 mois décédé le 23 mai à Batna des suites d’une contamination à la Covid-19.

« Lors de son admission, le nourrisson soufrait d’une pneumonie. Après un examen radiologique, ils ont découvert que 75% de ses poumons étaient touchés par l’infection qui a été révélée par un test PCR », a-t-il précisé sur un plateau de la chaine Ennahar.

Le directeur de l’institut Pasteur a fait savoir qu’une enquête était en cours pour déterminer les circonstances exactes du décès de ce nourrisson.

« D’après les premiers éléments de l’enquête, le bébé est décédé de coronavirus, mais il faut attendre le rapport final de l’enquête, prévu dans les jours à venir », a-t-il ajouté.

Article précédentUtilisation de résistances chauffantes/ La Sonelgaz adresse une mise en demeure à l’Université de Bab Ezzouar
Article suivantAhmed Ouyahia: l'équipe nationale de football "capable de faire encore de grands résultats"