Corruption : le parquet requiert 18 ans de prison contre Abdelmoumen Ould Kaddour

0
Advertisement

Le procureur de la République près le pôle pénal et économique du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a requis, mardi soir, une peine de 18 ans de prison ferme contre l’ancien Président-Directeur général (PDG) de Sonatrach, Abdelmoumen Ould keddour, poursuivi dans une affaire de corruption liée à l’acquisition de la raffinerie d’Augusta.

Dans le cadre de la même affaire, le procureur de la République a également requis une peine de dix ans de prison ferme contre Nassim Ould Kaddour (fils) avec émission d’un mandat d’arrêt international et cinq (5) ans de prison ferme contre l’épouse de l’accusé principal, Anissa Ouabdessalam.

Des peines allant de sept et dix ans ont été requises contre nombre d’anciens cadres de Sonatrach, poursuivis dans la même affaire outre la confiscation des avoirs saisis durant l’instruction.

Le procès a débuté, mardi matin, par l’audition des accusés et des témoins avant de passer aux plaidoiries de la défense.

Article précédentAlgérie – Chine : signature du deuxième plan quinquennal de coopération stratégique globale
Article suivantInfrastructures : ouverture de la nouvelle ligne ferroviaire EL Affroun– Oued Djer (vidéo)