Création d’un gouvernement national d’urgence en Israël sous l’égide du Likoud

0
Création d'un gouvernement national d'urgence en Israël sous l'égide du Likoud

Israël – Le parti israélien de droite, le « Likoud », a annoncé une décision majeure mardi : les dirigeants de la coalition au pouvoir ont accepté de former un gouvernement national d’urgence, sous la direction de Benjamin Netanyahu.

Un gouvernement dirigé par Netanyahu

Le Likoud a précisé que les partenaires de la coalition gouvernementale avaient confié au Premier ministre actuel, Benjamin Netanyahu, la responsabilité de mettre en place ce gouvernement national d’urgence. Cette annonce intervient dans un contexte tendu marqué par l’opération « Tempête de Jérusalem ».

Le ministre des Finances, Betsalel Smotrich, a exprimé son soutien à cette initiative sur les réseaux sociaux en déclarant : « Un gouvernement national d’urgence maintenant ! ». Il semble que la nécessité d’un gouvernement uni pour faire face à la crise actuelle soit devenue impérieuse.

Appel à l’unité nationale

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a appelé les dirigeants de l’opposition à se joindre immédiatement à ce gouvernement d’unité. Cette démarche vise à mobiliser un soutien plus large pour toutes les décisions prises en réponse à l’opération « Tempête de Jérusalem ». Netanyahu a évoqué la création d’un gouvernement d’unité similaire à celui formé avec Menahem Begin pendant la guerre des Six Jours.

Cette décision politique importante en Israël témoigne de l’urgence de la situation et de la nécessité d’une réponse collective face aux défis actuels. Elle ouvre également la voie à une période d’unité nationale dans le pays pour faire face aux enjeux critiques qui se posent à lui. La formation de ce gouvernement national d’urgence sera surveillée de près, car elle pourrait avoir un impact significatif sur la gestion de la crise en cours.

Article précédentCrise en Palestine : Le Caire réagit à l’appel à la fuite des habitants de Gaza vers l’Égypte
Article suivantDeux membres du bureau politique du Hamas tués lors d’un bombardement israélien