Une note de service scandaleuse a été affichée au niveau lycée Khaled Iben El-Walid à Ouargla. Un texte misogyne à travers lequel le directeur de l’établissement interdit à ses employés de la gent féminine de prendre leur après-midi du 8 mars.

« Le directeur de l’établissement fait savoir aux employés de l’établissement qu’ils sont appelés à assurer un service complet en cette journée du 8 mars ». « Le 8 mars n’est pas un jour de congé ni du point de vue religieux ni du point de vue de la loi », écrit-il avec un style arrogant et méprisant.

« Engageons-nous à suivre les préceptes de notre religion et les valeurs nationales », ajoute-t-il avant d’appeler très grossièrement  les femmes de l’établissement à ne pas suivre les «khouzaabalat», littéralement les pensées déviantes.

Cette note a suscité l’indignation des internautes sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes appellent la tutelle à intervenir immédiatement contre ces élucubrations. Il est à rappeler que même le Président de la République lui-même tient à la célébration de cette journée et plusieurs manifestations officielles sont organisées à travers le territoire national.

Massinissa M. 

Originally posted 2016-03-09 14:51:24.

Article précédentCôte d'Ivoire-Kalou: "On a cru le match fini"
Article suivantDu printemps arabe à l’été parisien