Des centaines d’habitants de la bande de Ghaza marquaient lundi le deuxième anniversaire de l’agression israélienne contre ce territoire palestinien, soumis depuis plus de quatre ans à un strict blocus israélien. Dans la ville de Jabaliya, située dans le nord de Ghaza, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à l’appel du mouvement de résistance le Jihad islamique. « Deux ans après, notre force de dissuasion a usé l’ennemi », a affirmé Mohammad al-Hindi, un dirigeant du mouvement, cité par des médias.
De son côté, le mouvement de résistance Hamas qui contrôle la bande de Ghaza depuis juin 2007, a annoncé qu’il allait organiser une manifestation en fin d’après-midi dans cette enclave où il compte planter 1.440 arbres, à la mémoire de chacun des victimes, en majorité civils, de l’opération israélienne meurtrière « Plomb durci » du 27 décembre 2008 au 22 janvier 2009. Pour sa part, le chef de la police de Ghaza a déposé une gerbe de fleurs au quartier général de la police, en hommage aux policiers palestiniens durement touchés au premier jour de l’offensive qui a fait plus de 1.400 martyrs palestiniens en majorité des civils.

APS

Originally posted 2010-12-27 17:34:36.

Article précédentQuand Issad Rebrab montre la voie à la Banque d’Algérie Par Hassan Haddouche
Article suivantLibye / le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, réclame le retrait des forces étrangères