Le juge du tribunal pénal de Fellaoucène (Oran) a prononcé hier, des peines de trois ans de prison, assorties d’amende à l’encontre de trois personnes impliquées dans la diffusion de vidéos appellent à la haine et à la discorde.

Les mis en examen, dont un mineur laissé en liberté avaient diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux insultant et vilipendant les Kabyles, a rapporté Liberté.

Le 18 août dernier, quatre personnes avaient été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Les personnes arrêtées étaient accusées de « diffusion de vidéos subversives appelant à la haine et à la discorde entre les citoyens

Article précédentInternet / Algérie Telecom annonce le début d’une opération de maintenance d’un câble sous-marin
Article suivantAlger : Répudiée, elle se venge en égorgeant la première épouse de son ex-mari