Égypte : Abdel Fattah al-Sissi se porte candidat pour un nouveau mandat jusqu’en 2030

0
Le Président Égyptien Abdel Fattah al-Sissi se porte candidat pour un nouveau mandat jusqu'en 2030

Le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a officiellement annoncé sa candidature pour un nouveau mandat lors des prochaines élections présidentielles prévues en décembre, marquant une étape cruciale dans le paysage politique égyptien.

Le Président Al-Sissi vise une décennie supplémentaire de leadership

Abdel Fattah al-Sissi, au pouvoir depuis juin 2014, aspire à prolonger son mandat présidentiel de 6 ans, ce qui le maintiendrait à la tête de l’Égypte jusqu’en 2030. Sa décision a été chaleureusement saluée par une coalition de 40 partis politiques égyptiens qui ont exprimé leur soutien à sa candidature fin août.

Les élections présidentielles sont programmées du 10 au 12 décembre, selon l’annonce de la Commission égyptienne des élections. Si Abdel Fattah al-Sissi remporte ce scrutin, il entamera une nouvelle décennie à la tête de l’État égyptien.

Le parcours politique d’Abdel Fattah al-Sissi est marqué par sa prise de pouvoir en 2013 à la suite de la destitution de l’ancien Président égyptien élu, Mohamed Morsi. À l’époque ministre de la Défense et chef des forces armées, Al-Sissi a rapidement consolidé son pouvoir et est devenu une figure incontournable de la politique égyptienne.

Soutien politique : Pourquoi Al-Sissi vise un nouveau mandat

L’alliance politique qui soutient sa candidature pour un nouveau mandat insiste sur la stabilité et le développement de l’Égypte sous sa direction. Lors d’une conférence rassemblant des représentants de 40 partis politiques ainsi que des personnalités politiques et publiques, ils ont souligné que la prolongation du mandat d’Abdel Fattah al-Sissi permettrait de « réaliser les aspirations du peuple égyptien ».

Défis et controverses : Les enjeux d’une présidence prolongée

Cependant, cette décision n’est pas exempte de controverses. Certains critiques estiment qu’elle renforce la concentration du pouvoir en Égypte et limite l’espace politique pour l’opposition. Le président al-Sissi devra faire face à plusieurs défis majeurs, notamment la gestion de l’économie du pays, la réforme du système judiciaire et les questions de droits de l’homme, qui ont fait l’objet de critiques internationales.

La candidature d’Abdel Fattah al-Sissi aux prochaines élections présidentielles en Égypte promet d’être un sujet de débat important dans les mois à venir, tant sur la scène nationale qu’internationale.

L’annonce de la candidature du Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour un nouveau mandat jusqu’en 2030 marque une étape significative dans la politique égyptienne. Les élections présidentielles de décembre seront un moment crucial pour l’avenir du pays, et la candidature d’Al-Sissi promet d’être au cœur des débats. Les enjeux sont importants, et le paysage politique égyptien est en pleine évolution.

Article précédent10 Millions d’Euros pour la Réhabilitation du Plus Grand Point de Passage Frontalier entre l’Algérie et la Tunisie
Article suivantDonald Trump et le Sahara Occidental : Une « Illusion » Diplomatique Selon un Ancien Diplomate Américain