Algérie

L’Algérie a condamné, dans un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale, la transformation de la conférence internationale de lutte contre le groupe terroriste ISIS, qui s’est tenue dans la ville marocaine de Marrakech, en un événement consacré à la question du Sahara occidental .

Le ministère algérien des Affaires étrangères a déclaré que le processus de négociation qui accompagnait les travaux de la conférence et visait un certain nombre de participants étrangers, avait détourné l’initiative internationale de son objectif déclaré et « l’avait transformée en une tentative malveillante de faire revivre une formule morte alors même qu’elle était présentée ». en 2007. »

L’Algérie a souligné que l’entêtement du Maroc à promouvoir à grande échelle son initiative morte en recourant à ses artifices habituels en plein rassemblement international de lutte contre le terrorisme, avait induit en erreur un certain nombre de participants et mis en évidence les contradictions de certains d’entre eux, que le Maroc aspire à exploiter dans le cadre de ses manœuvres absurdes visant à dénaturer la question du Sahara Occidental. .

Le même communiqué ajoute que la diplomatie marocaine s’accrochant au spectre de la fausse autonomie et sa tentative de déformer la lutte mondiale contre le terrorisme et de l’employer à des calculs étroits et égoïstes ne sert en rien les objectifs légitimes de la communauté internationale à cet égard.

L’Algérie a réitéré que la question du Sahara occidental est une question de décolonisation sous la responsabilité des Nations unies.

« L’Algérie, qui a payé un lourd tribut dans sa guerre contre le terrorisme et a su le vaincre, condamne les illusions que l’occupation marocaine essaie de promouvoir », indique le communiqué.

L’Algérie appelle l’ONU et les membres permanents du Conseil de sécurité à redoubler d’efforts pour mettre fin à la colonisation au Sahara occidental dans la transparence et conformément aux dispositions du droit international.

Article précédentMinistre de l’Intérieur: de nouveaux postes-frontières peuvent être ouverts dans ces cas
Article suivantMesures proactives de lutte contre les incendies. Les lanceurs d’eau russes commandés par l’Algérie sont-ils prêts ?