Enquête de l’ONU sur Gaza : Preuves de crimes de guerre et condamnation du blocus total d’Israël

0
Gaza sous les feux de l'agression israélienne : Crimes de guerre présumés et blocus total critiqué par l'ONU

Crimes de guerre dans la bande de Gaza – Alors que l’agression israélienne contre la bande de Gaza entre dans son quatrième jour consécutif, une commission d’enquête internationale indépendante des Nations unies a émis des conclusions alarmantes. Selon cette commission, il existe « des preuves claires que des crimes de guerre ont peut-être été commis dans la bande de Gaza ».

Blocus total imposé par Israël

La commission a également exprimé une profonde inquiétude face à l’annonce d’Israël concernant l’imposition d’un blocus total sur Gaza. Ce blocus comprend l’arrêt de l’eau, de la nourriture, de l’électricité et du carburant, une mesure qualifiée de « punition collective » par la commission. Elle craint que cette action n’entraîne la perte de nombreuses vies civiles innocentes.

Responsabilité juridique et enquête internationale

Face à cette situation préoccupante, la commission d’enquête internationale des Nations unies a clairement affirmé son intention de garantir la responsabilité juridique des acteurs impliqués dans les violations du droit international. Une enquête approfondie sera menée pour déterminer les responsables de ces violations.

La recherche de la paix durable

La commission a souligné que la seule voie vers la fin de la violence et la réalisation d’une paix durable réside dans la résolution des causes profondes du conflit. Cela inclut la fin de l’occupation illégale des terres palestiniennes, un élément clé pour parvenir à une solution pacifique et durable au conflit israélo-palestinien.

La commission d’enquête internationale des Nations unies met en lumière la gravité de la situation à Gaza, avec des preuves présumées de crimes de guerre et une condamnation du blocus total imposé par Israël. Une enquête rigoureuse sera menée pour déterminer les responsabilités, dans l’espoir de parvenir à une paix durable en résolvant les causes profondes du conflit.

Article précédentLe Kenya contraint d’accueillir le CHAN 2024 en préparation de la CAN 2027 : L’Algérie en lice ?
Article suivantLe gaz en flambée sur le marché mondial tandis que le pétrole récupère