Gaz : les prix explosent continuent d’augmenter à l’international

0
Deficit and gas crisis in Europe. Flag of the European Union with a geographic map and a burning gas stove. Copy space. High quality photo
Advertisement

Les prix du gaz naturel se maintiennent sur leur courbe haussière, notamment en raison des interruptions momentanées des livraisons de gaz russe via Nord Stream 1.

Vers 11h50, le TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, s’échangeait à 280 euros le mégawattheure (MWh), en hausse de près de 14%.

Plus tôt dans la séance, ils étaient montés à près de 293 euros, un niveau plus vu depuis les séances très volatiles des premières semaines de l’invasion russe de l’Ukraine mi-mars.

Notons que le géant gazier russe Gazprom avait annoncé vendredi que ses livraisons de gaz russe à l’Europe par le gazoduc Nord Stream 1 seraient interrompues pendant trois jours, du 31 août au 2 septembre, pour des raisons de « maintenance ».

Pour le directeur de l’Association des producteurs allemands de pétrole, gaz et de la géothermie (BVEG), Ludwig Möhring, il s’agit d’une « tentative évidente d’exploiter la dépendance de l’Europe au gaz russe ».

De son côté, l’analyste Bjarne Schieldrop estime qu’il y a un risque « de voir les acteurs du marché se retirer et que les prix pourraient alors se situer n’importe où, sans grande signification ».

Il prédit une situation énergétique « extrêmement difficile » en Europe cet hiver, arguant que la Russie pourrait jouer « le tout pour le tout » en faisant encore baisser les exportations de gaz naturel, en particulier à « chaque fois que les prévisions météorologiques seront vraiment froides ».

Article précédentAlgérie-France : le grand rabbin de France, Haïm Korsia, n’accompagnera pas Macron en Algérie
Article suivantMine de Gara Djebilet : vers le lancement d’un avis d’appel d’offres international visant les investisseurs