FAF

Algerie Foot: Le commentateur algérien Hafid Derradji a révélé que la Fédération algérienne de football « FAF » n’a pas révélé l’intégralité de la correspondance de la Fédération internationale de football « FIFA », mais en a plutôt publié une petite partie.

le commentateur a accusé La FAF de manipuler les sentiments des Algériens et de ne pas leur dire la vérité qui était attendue, car le dossier de plainte ne contenait pas de preuves, ce qui nous a fait perdre deux fois la bataille de la Coupe du monde, comme il l’a dit.

Derradji a écrit sur son compte Facebook : « La Fédération algérienne manipule encore les sentiments en publiant une petite partie du message de la FIFA au lieu d’être honnête avec les gens avec tout le contenu qu’on attendait depuis longtemps car le dossier de plainte ne contenait pas de preuves, malheureusement, nous avons donc perdu la bataille de la Coupe du monde deux fois sur et en dehors du terrain.” .

Il a ajouté: « La décision était attendue, même si toutes les données et informations disponibles indiquaient l’existence d’un complot contre l’équipe nationale algérienne, nous ne devons donc pas cesser de lutter contre l’injustice et la corruption dans le football au niveau de la CAF et de la FIFA, et de combattre notre échec et notre médiocrité dans tous les milieux, pas seulement dans le football, et nous devons avoir le courage d’admettre l’échec et de corriger ce qui doit être fait.

l’orateur de conclure : « Un salut à tous les hommes qui ont souffert et lutté avec leur cœur, leur esprit et leurs efforts pour montrer la vérité et exposer les pratiques, et un autre salut à tous ceux qui croient que l’exclusion n’est pas la fin du monde. , et que la vie continue. On se retiendra pour fixer une nouvelle date après un an en Côte d’Ivoire, puis la Coupe du monde 2026, si Dieu le veut, mais à condition de mémoriser la leçon car la suite est plus difficile.

Article précédentIl a qualifié Belmadi de terroriste : le journal camerounais Actu Cameroun présente des excuses
Article suivantSur la base du mot « nous regrettons » inclus dans le communiqué de la FAF, la FIFA a-t-elle décidé de ne pas répéter le match ?