Iran

Huit employés iraniens de l’ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran ont été placés en détention sous l’accusation d’avoir joué un « rôle important » dans le récent mouvement de protestation qui a suivi l’élection présidentielle contestée du 12 juin, ont rapporté dimanche des médias iraniens.

Cette série d’interpellations, annoncées par la télévision d’Etat et l’agence de presse semi-officielle Fars, semble indiquer un durcissement de la position du régime iranien à l’égard de l’Occident.

Vendredi, dans un sermon diffusé à la télévision d’Etat, l’ayatollah Ahmed Khatami s’en est pris vivement à la Grande-Bretagne et à son rôle présumé dans le récent mouvement de protestation. « Dans cette agitation, les Britanniques se sont comportés de façon très malveillante et il est juste d’ajouter le slogan « A bas l’Angleterre’ au slogan ‘A bas les Etats-Unis' », a lancé le religieux.

La semaine dernière, l’Iran a expulsé deux diplomates britanniques, une décision à laquelle Londres a répondu par l’expulsion de deux diplomates iraniens de Grande-Bretagne.

AP

Originally posted 2009-06-28 14:08:56.