Jérusalem : Forteresse militaire en prévision de la Journée de Mobilisation

0
Jérusalem : Forteresse militaire en prévision de la Journée de Mobilisation

La ville sainte de Jérusalem, au cœur du conflit israélo-palestinien depuis des décennies, se prépare à une journée cruciale de mobilisation générale, déclenchée par l’appel du Hamas à travers toute la Palestine, le monde arabe et islamique.

Face à cette mobilisation annoncée, les forces d’occupation israéliennes ont transformé Jérusalem, y compris sa vieille ville, en une véritable forteresse militaire, provoquant des inquiétudes quant à l’escalade des tensions.

Jérusalem, ville sainte sous tension

La ville de Jérusalem est au cœur du conflit israélo-palestinien en raison de son importance religieuse pour les trois grandes religions monothéistes : le judaïsme, le christianisme et l’islam. Elle a été le théâtre de nombreuses tensions et affrontements au fil des ans, en particulier autour de la vieille ville qui abrite des sites sacrés tels que la mosquée Al-Aqsa, le mur des Lamentations et l’église du Saint-Sépulcre.

La mobilisation générale annoncée par le Hamas a suscité des préoccupations quant à la réaction des forces d’occupation israéliennes, qui ont pris des mesures draconiennes pour maintenir l’ordre.

Jérusalem transformée en forteresse militaire

Selon l’Agence de presse palestinienne, les forces d’occupation israéliennes ont déployé d’importantes mesures de sécurité dans la ville de Jérusalem. Des barricades de fer ont été placées aux portes de la mosquée Al-Aqsa et aux portes de la vieille ville occupée. Des centaines de membres de la police israélienne ont été déployés dans la ville, effectuant des fouilles et vérifiant les cartes d’identité des citoyens. Certains d’entre eux se sont vu refuser l’accès à la mosquée Al-Aqsa.

Le département des Affaires religieuses islamiques de Jérusalem a signalé que la vieille ville est complètement assiégée, et que l’occupation israélienne n’autorise que les personnes de plus de 70 ans à se rendre à la mosquée Al-Aqsa. Ces mesures restrictives ont suscité l’indignation parmi les Palestiniens, qui considèrent Jérusalem comme un élément central de leur identité et de leur patrimoine.

Une situation tendue

Alors que la tension monte à Jérusalem, la communauté internationale craint une escalade de la violence et appelle à la retenue. La question de Jérusalem reste l’un des points les plus sensibles du conflit israélo-palestinien, et toute flambée de violence dans la ville sainte a des répercussions sur la région entière.

Il est essentiel de continuer à suivre de près l’évolution de la situation à Jérusalem et de soutenir les efforts visant à parvenir à une résolution pacifique du conflit. La transformation de la ville en forteresse militaire est le reflet de la complexité de la situation et de la profondeur des enjeux.

Article précédentAbu Ubaida à Israël : L’exode n’est pas présent dans notre vocabulaire
Article suivantL’ordre d’évacuation israélien : Une zone de la bande de Gaza sous tension