Bakary Gassama

Algérie foot : Malgré les critiques de la Fédération algérienne de football, de l’électeur national Djamel Belmadi et des supporters algériens de Bakary Gassama, la Confédération africaine de football (CAF) a désigné l’arbitre gambien controversé comme arbitre des demi-finales de la Coupe de la Confédération entre Orlando Petras d’Afrique du Sud. et Al-Ahly de Libye.

Le match aura lieu au Orlando Stadium de Johannesburg, en Afrique du Sud, le dimanche 15 mai.

La Confédération Africaine de Football a semblé réticente à désigner l’arbitre gambien pour diriger les matches importants puisqu’il a dirigé le match Algérie-Cameroun au stade Mustapha Chaker de Blida , et l’a fait renverser les Verts et les priver de l’accès à la Coupe du monde, après avoir commis des erreurs fatales qui ont contribué à changer le résultat.

La Confédération africaine de football a nommé Gassama lors d’un match de quart de finale de la Ligue des champions en tant qu’arbitre vidéo uniquement, et la commission des arbitres de la Confédération s’appuie généralement sur l’arbitre gambien pour gérer les grands matches.

Les supporters algériens s’attendaient à ce que Gassama ne soit nommé pour gérer aucun match important jusqu’à ce qu’une décision soit prise dans la plainte déposée par la Fédération algérienne de football auprès de la FIFA, concernant l’évaluation de la performance de l’arbitre gambien lors du match de barrage contre Cameroun.

Les supporters algériens ont de nouveau critiqué la nomination de Gassama pour gérer les matches, la considérant comme une victoire pour lui et un défi pour les Algériens.

Imad Sidhom a écrit sur son compte Facebook, commentant à nouveau la nomination de Gassama pour diriger les matches : « La CAF désigne l’arbitre Bakari Gassama en demi-finale du match retour de la Coupe de la Confédération entre le club sud-africain des Orlando Pirates et le club libyen d’Al-Ahly. club, Belmadi quand il a attaqué l’arbitrage, je pense qu’ils auront peur, le système de football dans le monde entier est corrompu, et en plus d’eux, c’est la FIFA.

De son côté, la page ici Algérie s’est interrogée sur la raison de cette nomination au moment où l’Algérie l’accuse de complicité pour l’empêcher de se qualifier pour la Coupe du monde.

Article précédentMalgré les signes d’une avancée dans la crise sanitaire, Akhamokh met en garde contre l’émergence de nouveaux mutants corona
Article suivantLa révélation d’une « erreur technique » commise par Gassama nécessite la rediffusion du match Algérie-Cameroun