match Algérie-Cameroun

 Algerie Foot : La Fédération algérienne de football, accompagnée d’un groupe important d’Algériens, insiste pour ne pas se rendre dans le dossier de l’affaire du match Algérie-Cameroun, et se battre jusqu’au dernier souffle afin de répéter l’affrontement, au cours duquel l’arbitre a « égorgé » le L’équipe nationale algérienne en public.

Dans le cadre de la diffusion de l’actualité de la veillée organisée par un certain nombre de la communauté algérienne résidant en Europe, hier mercredi, le site « bein sport france » a révélé des développements importants dans l’affaire du match Algérie-Cameroun.

Le même site Internet a indiqué que ces évolutions sont dans l’intérêt du dossier algérien, lorsqu’il a révélé que la réclamation déposée par la Fédération algérienne de football avait été acceptée par la commission d’arbitrage de la FIFA.

La commission d’arbitrage de la FIFA, dirigée par l’ancien arbitre international italien Pier Luigi Collina, a commencé à étudier le contenu de la protestation, selon ce qui était indiqué dans la source précédente, que beaucoup ont interprétée comme une étape positive en faveur du dossier algérien.

Ceux qui ont dit ce qui précède se sont appuyés sur le transfert du dossier du dossier de réclamation « FAV » à la commission d’arbitrage, après que la commission de discipline l’a rejeté dans la forme, ce qui signifie, selon eux, que l’instance « FIFA », en principe , a acquiescé aux demandes des Algériens, en attendant sa décision finale sur l’affaire.

le site « bein sport france », rappelant de ne pas livrer « FAF » et de nombreux Algériens, concernant le dossier de l’affaire du match Algérie-Cameroun, ont indiqué que la Fédération algérienne de football accusait l’arbitre gambien Bakari Gassama d’avoir manipulé l’issue de la confrontation. .

Dans le cadre de l’évocation de la contestation, l’électeur national Jamal Belmadi révélait, il y a trois jours, dans son entretien au réseau « RMC », que la contestation « Fav » contre l’arbitre Gassama, est un dossier lourd, et en même temps s’est alors interrogé sur la réponse de l’arbitre gambien à l’époque devant l’instance « FIFA ».

De son côté, le responsable des médias de l’équipe nationale algérienne, Saleh Bey Abboud, a confirmé, dans des déclarations diffusées par l’agence de presse algérienne sur son site officiel, que « FAV » a préparé un plan alternatif pour poursuivre ses demandes de re- affronter.

Saleh Bey Abboud a ajouté que la Fédération algérienne de football avait fini de préparer un autre dossier, qu’il a qualifié de lourd , qui sera déposé au Tribunal arbitral international du sport de la ville suisse de Lausanne, au cas où la FIFA rendrait une décision favorable. de l’équipe nationale camerounaise.

Article précédentUn journaliste tunisien attaque la direction du club de l’Espérance à cause de Badran
Article suivantLes nouvelles conditions pour la saison du Hajj 2022