L’armée israélienne donne un ultimatum à l’Hôpital Al-Awda à Gaza : un acte inhumain en temps de crise

0
L'armée israélienne donne un ultimatum à l'Hôpital Al-Awda à Gaza : un acte inhumain en temps de crise

Alors que Gaza fait face à une crise humanitaire sans précédent en raison des frappes incessantes d’Israël, l’armée israélienne a fait un geste choquant en donnant à l’administration de l’Hôpital Al-Awda, situé au nord de Gaza, un ultimatum pour évacuer ses installations. 

Un Ultimatum Déconcertant

L’administration de l’Hôpital Al-Awda, qui est le principal centre de soins de Gaza, a été stupéfaite lorsque l’armée israélienne lui a donné jusqu’à 10 heures du matin pour évacuer l’établissement.

Le directeur de l’hôpital, confronté à cette demande choquante, a résolument refusé de quitter l’hôpital, soulignant que Gaza fait face à des « circonstances catastrophiques » en raison des frappes israéliennes incessantes.

Il a déclaré à l’agence Anadolu : « Nous refusons la demande d’évacuation israélienne, car nous avons des patients qu’il est impossible de déplacer. »

Le directeur de l’Hôpital Al-Awda a souligné le dévouement de son équipe, composée de 35 médecins et de personnel de soutien, qui sont résolus à rester et à fournir des soins médicaux vitaux aux patients dans un contexte de crise humanitaire.

Réaction du Hamas

Le mouvement de résistance islamique du Hamas, qui gouverne la bande de Gaza, a réagi avec indignation à cette demande d’évacuation de l’hôpital.

Dans un communiqué, le Hamas a déclaré que « la demande d’Israël aux équipes médicales de l’Hôpital Al-Awda au nord de Gaza reflète les intentions criminelles cachées envers notre peuple. » Cette réaction souligne la gravité de la situation à Gaza, où les civils sont pris pour cibles, y compris les structures médicales vitales.

Appels à l’Intervention Internationale

Face à cette situation critique, les Nations Unies et les organisations internationales concernées ont appelé à une « intervention immédiate pour mettre fin aux plans criminels de l’ennemi visant les hôpitaux ». L’Union européenne a également réagi, qualifiant la demande d’Israël d’évacuer le nord de Gaza d' »extrêmement grave » et soulignant qu’elle était « pratiquement impossible ».

L’acte choquant d’Israël dans cette période de crise révèle la nécessité d’une action internationale immédiate pour protéger les civils et les infrastructures médicales dans la bande de Gaza. La communauté internationale doit redoubler d’efforts pour mettre fin à la violence en cours et faciliter l’accès des organisations humanitaires à la région afin de fournir une assistance vitale aux Palestiniens qui en ont désespérément besoin.

Article précédentL’Arabie saoudite suspend ses plans de normalisation : La réputation du prince Mohammed ben Salman en jeu
Article suivantLa Place des Musulmans en France : Alain Juppé et les Polémiques qui Enflamment le Débat