Les Brigades al-Qassam déclarent que la bataille « Déluge d’Al-Aqsa » se poursuit

0
Les Brigades al-Qassam déclarent que la bataille

Une nouvelle déclaration du porte-parole des Brigades al-Qassam, Abou Oubayda, a été diffusée par la chaîne Al Jazeera jeudi après-midi. Abordant les développements de l’opération « Déluge d’Al-Aqsa » menée par la résistance contre Israël, cette déclaration apporte un éclairage sur les intentions et les préparatifs de la branche militaire du Hamas.

Rappel de l’opération « Déluge d’Al-Aqsa »

L’opération « Déluge d’Al-Aqsa » a été lancée tôt le matin du samedi 7 octobre par les Brigades al-Qassam, infligeant plus de 1 300 pertes à Israël. En réponse, l’armée israélienne a déclenché une attaque massive contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, provoquant la mort de 1 448 personnes jusqu’à jeudi.

Les principaux points de la déclaration

La déclaration d’Abou Oubayda met en lumière plusieurs aspects cruciaux de l’opération « Déluge d’Al-Aqsa ». Voici les principaux points :

  1. L’origine de la bataille bénie : Cette opération trouve ses racines dans la mobilisation suscitée par la bataille du Sabre de Jérusalem en 2021, soulignant l’importance de défendre les lieux saints et l’avenir de la Palestine.
  2. Coordination avec l’axe de la résistance : Les efforts ont été intensifiés en collaboration avec les frères de l’axe de la résistance pour façonner l’avenir du conflit avec Israël.
  3. Planification minutieuse : Avant de lancer l’opération, une étude approfondie de la stratégie de l’ennemi a été réalisée, couvrant tous les aspects opérationnels et de renseignement.
  4. Production d’armements : Les Brigades al-Qassam ont fabriqué des roquettes, des obus, des drones, et des systèmes de défense antiaérienne pour mener « Déluge d’Al-Aqsa ».
  5. Mobilisation secrète : Un plan précis a été élaboré pour rassembler 3 000 combattants pour l’opération de manœuvre et 1 500 combattants pour les opérations de soutien, le tout dans le plus grand secret.
  6. Impact majeur : Le succès sans précédent de « Déluge d’Al-Aqsa » aura des répercussions importantes sur la marche de la libération et du retour.
  7. Responsabilité d’Israël : Israël a subi un échec stratégique majeur, incapable de déchiffrer les intentions de la résistance lors de l’opération.
  8. Poursuite de la bataille : La bataille se poursuit sur le terrain, dans toutes les zones de combat contre Israël.
  9. Réponse à une manœuvre terrestre israélienne : En cas de tentative israélienne de manœuvre terrestre à Gaza, des mesures seront prises pour infliger à Israël des pertes graves.
  10. Détention d’atouts : Les Brigades al-Qassam détiennent des atouts qui auront un prix pour la liberté de leurs prisonniers détenus par Israël.

L’avenir de la résistance

Cette déclaration de Abou Oubayda fournit un aperçu essentiel de la préparation minutieuse et de la détermination de la résistance. Elle souligne l’impact significatif de l’opération « Déluge d’Al-Aqsa » sur l’évolution du conflit israélo-palestinien.

Article précédentTirage au sort de la CAN 2023 : Les Verts dans un groupe favorable
Article suivantBilan de l’agression israélienne : 1 448 martyrs et 6 868 blessés en Palestine