Marine Le Pen domine les intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2027

0
Marine Le Pen domine les intentions de vote pour l'élection présidentielle de 2027

À l’approche de l’élection présidentielle française en 2027, un récent sondage mené par l’Ifop et publié dans « Le Figaro » révèle un paysage politique en pleine évolution. Les résultats de ce sondage placent Marine Le Pen en tête des intentions de vote, avec une avance significative au premier tour. En revanche, Jean-Luc Mélenchon connaît une baisse notable de son soutien.

Marine Le Pen : une ascension surprenante

Ce sondage, le premier depuis l’attaque du Hamas en Israël le 7 octobre, livre des résultats inattendus. Si l’élection avait lieu immédiatement, Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national, serait la favorite incontestée du premier tour. Elle recueillerait entre 31 % et 33 % des voix, une augmentation de sept points par rapport à 2022. Cette progression met en évidence la montée en puissance de son parti à l’Assemblée nationale et une base électorale en expansion, bien que celle-ci reste relativement restreinte parmi les retraités.

La chute de Mélenchon

D’un autre côté, Jean-Luc Mélenchon, longtemps considéré comme le favori de la gauche, perd du terrain. À quatre ans de l’élection présidentielle, il maintient sa position à la porte du second tour, mais son soutien dégringole à seulement 14 % des intentions de vote, soit une baisse de huit points par rapport à 2022. Néanmoins, l’ancien président de La France insoumise conserve une avance confortable sur ses concurrents de gauche, parmi lesquels personne ne semble émerger. Par exemple, François Ruffin, testé pour la première fois, ne recueille pas plus de 7 % de soutien.

La compétition au centre de l’échiquier politique

Au centre de l’échiquier politique, la compétition pour succéder à Emmanuel Macron semble actuellement favoriser Édouard Philippe, qui arrive en deuxième position avec 25 % des intentions de vote. Ce score remarquable le place devant les poids lourds actuels du gouvernement. Gabriel Attal obtient le soutien de 19 %, Bruno Le Maire recueille 18 %, tandis que Gérald Darmanin atteint 16 % d’intentions de vote.

La droite stable

Du côté de la droite, Eric Zemmour maintient sa position stable avec un soutien de 6 % à 7 % des électeurs, tandis que Laurent Wauquiez peine à décoller et stagne à 6 % des intentions de vote.

Il est essentiel de noter que ce sondage a été mené après l’attaque du Hamas en Israël en octobre, ce qui a pu influencer les résultats en modifiant le paysage politique. Cependant, ces chiffres préliminaires soulèvent des questions sur l’avenir politique de la France à l’approche de l’élection présidentielle de 2027. Marine Le Pen semble être un acteur clé de cette élection, tandis que d’autres candidats devront s’adapter à cette nouvelle donne politique.

Article précédentPrésident Tebboune Commémore le 69e Anniversaire du Déclenchement de la Guerre de Libération
Article suivantBourses MOPGA 2024 : La France offre 40 opportunités aux chercheurs algériens