Saïd Bouteflika

Algerie: Un journal francophone a révélé que le frère de l’ancien président et son conseiller, Saïd Bouteflika, est accusé de financement du terrorisme.

selon ce qu’a rapporté le journal francophone El Watan dans son édition publiée mardi, les nouvelles accusations interviennent après la révélation de preuves confirmant le financement du frère cadet du défunt président, Amal TV, propriété de Hicham Abboud, qui est en tourner sur la liste des personnes recherchées de la justice algérienne.

Le journal a indiqué que l’enquête sur l’affaire avait été menée par des agences de sécurité spécialisées dans la lutte contre le terrorisme.

Bouteflika est jugé dans une autre affaire liée au financement occulte de la campagne électorale de son défunt frère à travers le financement de la Chaîne Continuité, en compagnie d’Ali Haddad et d’Ahmed Mazouz.

D’après ce qui était dit dans l’article de cas, il serait difficile de considérer Saïd Bouteflika comme un bailleur de fonds du terrorisme simplement parce qu’il a financé Hicham Abboud pour ouvrir la chaîne Amal TV, car Abboud n’était pas à l’époque mis sur les listes terroristes comme l’est le cas maintenant.

Article précédentUn partenariat entre la société Saidal et Sinovac pour produire des vaccins contre la poliomyélite et la grippe saisonnière
Article suivantDoyen de la Mosquée d’Alger : Notre priorité est d’introduire les valeurs authentiques de l’Islam