Les grandes fortunes mondiales étaient jusqu’ici sorties indemnes voire renforcées de la pandémie. C’est en tout cas, ce qu’estime l’ONG Oxfam dans son rapport annuel.  

Intitulé « virus des inégalités », ce rapport publié ce lundi estime que « les 1 000 personnes les plus riches du monde ont retrouvé leur niveau de richesse d’avant la pandémie en seulement neuf mois alors qu’il pourrait falloir plus de dix ans aux personnes les plus pauvres pour se relever des impacts économiques ».

À l’échelle mondiale, les milliardaires ont même vu leur fortune augmenter de 3 900 milliards de dollars entre le 18 mars et le 31 décembre 2020, selon l’ONG qui s’appuie en particulier sur les données de Forbes et de Crédit Suisse.