Santé: Un hôpital algéro-qatari unique bientôt en Algérie

0
hôpital algéro-qatari
Advertisement

L’Etat du Qatar a exprimé sa volonté d’investir dans le domaine de la santé en Algérie, à travers la quasi concrétisation du projet d’achèvement d’ un hôpital « unique » au niveau d’Alger.

Mardi, le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a reçu au siège du ministère, l’ambassadeur de l’État du Qatar, Abdel Aziz bin Ali Ahmed Nehme, en présence de responsables de l’administration centrale.

Selon le ministère de la Santé, la rencontre s’inscrit dans le cadre de la concrétisation d’un projet d’hôpital algéro-qatari en exécution des instructions du président Abdelmadjid Tebboune lors du conseil des ministres tenu dimanche dernier.

Au cours de l’entretien, les deux parties ont exprimé leur profonde fierté des liens de fraternité et de solidarité qui unissent les « deux peuples frères », ainsi que leur satisfaction quant au niveau de coordination et de coopération entre les deux pays dans tous les domaines, notamment ceux liés au secteur de la santé.

L’ambassadeur du Qatar en Algérie a informé le ministre de la Santé, Abdelhak Sayhi, de la volonté et de la volonté de son pays d’investir dans le domaine de la santé à travers la quasi concrétisation du projet de construction d’un hôpital dans la capitale, selon la même source.

Le ministre de la Santé, Abdelhak Sayhi, a souligné que ce projet, actuellement à l’étude, doit constituer un pôle de santé unique avec des services de santé particuliers et un caractère architectural distinctif.

Le ministre a ajouté que cet édifice devrait être différent du reste des hôpitaux et refléter les efforts du niveau de partenariat existant entre les deux pays.

En conclusion, les deux parties ont convenu de poursuivre les consultations pour concrétiser ce projet en signant un protocole d’accord dans les meilleurs délais.

Article précédentMaroc-Israël: L’enquête sur le dossier du harcèlement israélien à Rabat confirme l’implication de trois diplomates
Article suivantMaroc: Pour « insulte à l’islam » un tribunal marocain confirme la peine de prison d’une blogueuse