blank

« Il est inacceptable pour nous que des armes nucléaires américaines soient déployées en Europe ». Le propos a été tenu ce mardi par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, laissant entendre que la guerre en Ukraine n’est qu’une étape d’un jeu d’influence opposant son pays à l’ancien bloc de l’Ouest.

Intervenant lors de la Conférence du Désarmement, devant le Conseil des droits de l’Homme ce mardi, le ministre russe a appelé les États-Unis et leurs alliés à mettre fin au déploiement de missiles à courte et moyenne portée en Europe.

Le chef de la diplomatie russe a estimé que les autorités de Kiev jouaient à un jeu dangereux en procédant à la restauration des armes nucléaires de l’ancienne URSS, soulignant que la Russie prendra les mesures nécessaires pour empêcher l’Ukraine de posséder un armement nucléaire.

« Il est inacceptable pour nous que des armes nucléaires américaines soient déployées en Europe et il est temps de les renvoyer aux États-Unis. Nous sommes prêts à travailler avec les États-Unis pour garantir une stabilité stratégique », a-t-il lancé.

Le ministre russe des Affaires étrangères a utilisé le mot « Occident » en s’adressant aux États Unis et leurs alliés européens pour leur dire de s’abstenir d’implanter des installations militaires sur le territoire de l’ancienne Union soviétique.

Les propos du ministre russe laissent entendre que les enjeux de la guerre en Ukraine se trouvent, en réalité, ailleurs et que son pays est bien conscient de cette réalité et ne reculera pas pour défaire l’encerclement de la Russie.

Notons, cependant qu’à l’exception du Yémen, l’Algérie, le Venezuela, la Syrie et la Tunisie, les autre pays se sont retirés lors de l’intervention de Lavrov.

Article précédentÀ la frontière entre l’Ukraine et la Pologne / des Africains refoulés vers un territoire en guerre (vidéo)
Article suivantSur fond de conflit armé entre la Russie et l’Ukraine / le baril de pétrole algérien porté haut dessus de 110 dollars