Tensions en Méditerranée : La Russie exprime ses préoccupations face au déploiement naval américain

0
Tensions en Méditerranée : La Russie exprime ses préoccupations face au déploiement naval américain

La Russie réagit avec inquiétude aux mouvements de la flotte de guerre américaine vers la région de l’est de la Méditerranée, une situation survenue en parallèle avec l’agression israélienne contre la bande de Gaza et l’insurrection connue sous le nom du « Déluge d’Al-Aqsa » menée par la résistance palestinienne.

La Russie souligne le danger d’une escalade

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a exprimé ses préoccupations lors d’une interview aux médias, déclarant que « le danger d’une implication de tierces parties dans la situation actuelle de la région est devenu très grave ». Il a ajouté qu’il était impératif de trouver des moyens de passer rapidement à un processus de négociation pour éviter une escalade dangereuse.

« Déluge d’Al-Aqsa » et tensions en Méditerranée

Depuis le samedi dernier, le Hamas, le mouvement de résistance islamique, mène l’opération « Déluge d’Al-Aqsa », infligeant des pertes considérables à l’armée israélienne, avec plus de 800 morts côté israélien, ainsi que des centaines de blessés et de prisonniers.

En réponse, les forces d’occupation israéliennes ont lancé une vaste agression contre la bande de Gaza, causant jusqu’à présent la mort de 576 Palestiniens, en plus de 2900 blessés, selon les chiffres rapportés jusqu’à lundi midi.

L’implication américaine

La situation s’est compliquée davantage avec la déclaration du président américain Joe Biden, qui a exprimé le soutien des États-Unis à l’agression israélienne contre la bande de Gaza. Dans un tweet sur la plateforme « Twitter », Biden a déclaré avoir informé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de la disposition des États-Unis à fournir « tout le soutien approprié » face aux attaques menées par le Hamas en Israël.

La Russie suit de près ces développements et appelle à la retenue, exprimant ses préoccupations quant à l’escalade des tensions en Méditerranée orientale. La région reste un point de convergence majeur des intérêts mondiaux et régionaux, ce qui rend impératif un effort diplomatique pour prévenir une escalade incontrôlable.

Article précédentLancement de « Day Z » : un Incubateur d’Entreprises pour la Communauté Algérienne en France
Article suivantCalendrier des Vacances Scolaires 2023-2024 en Algérie : Les Dates Officielles Dévoilées par le Ministère de l’Éducation