Espagne : enquête sur une vidéo de soldats maltraitant des Irakiens

Le ministère espanol de la Défense a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête sur une vidéo diffusée dimanche par le journal El Pais, présentée comme tournée en 2004 dans le centre de détention sur la base de Diwaniya en Irak et montrant des militaires espagnols infligeant de violents coups de pied à un prisonnier irakien au sol.

«L’armée de terre a transmis au juge de Madrid les premières conclusions d’un rapport sur une vidéo publiée récemment par un média sur un cas présumé de mauvais traitements infligés par des soldats espagnols à des détenus irakiens», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Ces «conclusions préliminaires indiquent que la localisation pourrait correspondre effectivement aux installations pour les prisonniers sur la base espagnole de Diwaniya (Irak)», ajoute le ministère.

La vidéo publiée à quelques jours du 10e anniversaire du début de la guerre en Irak montre cinq soldats à visage découvert, qui entrent dans une cellule où un détenu est allongé sous une couverture. «Lève-toi», répète plusieurs fois l’un des soldats qui en vient rapidement, avec deux autres militaires, par rouer le détenu gémissant de violents coups de pied.

«C’est bon, celui-là vous l’avez déjà bien chargé», dit un soldat à la fin de la vidéo de 45 secondes.

Selon le ministère, après «analyse de la vidéo originale, les insignes portés par les agresseurs sur leurs uniformes pourraient permettre l’identification de leur unité de rattachement et il serait possible de reconnaître au moins deux des agresseurs qui n’ont volontairement pas caché leur visage».

L’armée de terre «rejette énergiquement ce type de comportements et apportera sa collaboration à la justice pour faire la lumière sur les faits et pour établir les responsabilités», selon le texte.

L’armée souligne cependant qu’un «cas isolé de mauvais traitements présumés ne peut porter atteinte au travail» de l’ensemble des militaires espagnols.

En «plus de 20 ans de participation militaire espagnole dans des opérations internationales, plus de 132 000 membres des forces armées, et de son armée de terre en particulier, ont mené les différentes missions avec la reconnaissance des populations locales», affirme le ministère.

El Pais évoque un seul cas connu de plainte contre les troupes espagnoles pour mauvais traitements, émanant d’un Irakien, un traducteur nommé Flayeh al-Mayali, arrêté le 22 mars 2004 et par la suite transféré à Abou Ghraib, au centre d’un scandale au printemps 2004 après la publication de photos de prisonniers torturés par des soldats américains.

Lu sur La Presse.ca avec AFP

Bomare espagne

Pour une valeur de 50 millions de dollars/ Des téléviseurs et des smartphones made in Algéria exportés vers l’Espagne

C’est une première ! Le made in Algéria s’exporte, désormais, vers l’Europe. Pas moins de 250 mille smartphones, tablettes et téléviseurs fabriqués par l’entreprise algérienne Stream System, appartenant à Bomare Compagny, seront exportés sur cinq ans vers l’Espagne où ils seront commercialisés dans plusieurs hyper-marchés et grandes surfaces par le distributeur Blue Vision.  Le coup […]

Bouteflika-a-t-il-sombré-dans-un-coma

Vidéo. Inédit/ De nouvelles images choquantes de Bouteflika

Une nouvelle vidéo diffusée par le journal en ligne Essiak El Arabi montre un président de la République extrêmement affaibli, pour user d’un euphémisme. Filmées lors de l’audience accordée au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, ces images démontrent sans aucune forme d’ambiguïté qu’Abdelaziz Bouteflika n’est plus en mesure d’assumer ses lourdes responsabilités de chef d’Etat.  A.F.

débat

Vidéo. Le débat politique en Algérie/ Au ras des pâquerettes! 

Un violent accrochage verbal a éclaté, hier mardi, lors d’un débat dans le cadre de l’émission «Un regard, un événement», sur la chaîne de télévision privée Ennahar. Il a opposé Sidali Boukerrouche, membre du Conseil national du FLN, à Azzedine Djerafa, opposant de la mouvance islamiste. Ce qui devait être un débat politique, fait d’échange d’idées et de confrontation des visions […]

5 comments

Natixis tizi fait tout pour retarder ou saboter mes affaires …des . conccurents en sont responsables …avec la complicité du chargé d affaires et son directeur …qui non content d’avoir abusé de ma confiance continue de saper mon moral …je connais le patron du lait …qui il est et ce qu’il mérite …qu’ils prennent leurs responsabilités …

La musique arabe d’Algérie ne fait plus recette en Occident pour cause elle n’a pas d’identité propre.
Cette musique n’est pas universelle, en plus de très mauvaise qualité. Cette musique dite “algérienne”, mais chantée en arabe par des blacks descendants d’esclaves noirs du maroc (chab Khaled, Mami, ….).
Cette musique dite arabe alors lancée et développée par des juifs (Gldman, Hanin, ….), n’a pas d’identité propre, c’est comme la musique créole.
L’Algérie est un pays berbère, donc n’a ps le monopole de l’arabité, et la musique arabe n’est pas le monopole des blacks maghrébins ou des arabes contrefaçon de l’Afrique.
En revanche la musique Kabyle symbole de l’identité berbère d’Afrique du Nord fait toujours recette en occident notamment en France Canada ou Europe.
La musique arabo-islamiste n’est valable que pour les bédouins arabes, de plus les chanteurs arabes de Raï notamment finance le terrorisme islamiste ou Daesh.
Vive Tamazgha et les Amazighs du monde.

Beur .TV dites vous,,,, de quoi en se mêle ??? Mllehouda Feroun dérange a ce point les intérêts de certains !!! allez vous faire voir …

Les algériens vivant à l’étranger ont encore – malheureusement – une bien veille image de leur pays, et ont toujours l’impression qu’ils feront mieux que les locaux. Les expatriés – et j’en suis un – ont l’impression qu’ils réussiront mieux que les locaux. Grave erreur, car ces derniers connaissent beaucoup mieux qu’eux le système.
Enlever la gangrène du clientélisme et de la corruption et on verra que les ”locaux”, avec leur propres moyens se débrouilleront beaucoup mieux que nous, pour la simple et bonne raison est qu’ils vivent le système au quotidien !!!
A mon avis, à tous les bonnes volontés qui veulent aider notre pays, aidons nos concitoyens à se débarrasser de toute cette classe d’affairiste qui ruine notre pays. L’Algérie à suffisamment de jeunes et brillants talents : il suffit juste de leur donner les moyens de s’exprimer dans un environnement règlementé par la loi et où tout le monde a les mêmes atouts.

Laisser un commentaire

*