L’Algérie, Maître du Jeu Gazier en Espagne en 2023

0
L'Algérie, Maître du Jeu Gazier en Espagne en 2023

L’année 2023 s’est révélée être une période charnière dans l’histoire des exportations de gaz en Espagne. Dans un scénario diplomatique tendu entre l’Algérie et l’Espagne, marqué par une crise politique majeure, l’Algérie a réussi à conserver sa position dominante en tant que premier exportateur de gaz vers l’Espagne. Ce succès sur le marché gazier espagnol n’est pas seulement un exploit économique, mais il témoigne également de la résilience et de la détermination d’une nation qui refuse de se plier à la pression politique.

L’Algérie à la Tête des Exportations Gazières Espagnoles

L’Algérie a terminé l’année 2023 en tête de la liste des pays fournisseurs de gaz naturel à l’Espagne, représentant une impressionnante part de 29,3% de l’ensemble des importations espagnoles de cette source d’énergie. Une réalisation qui a éclaté comme un éclair dans le ciel de la politique internationale, car elle a survécu à une crise diplomatique de près de deux ans entre les deux nations.

La crise a commencé en mars 2022 lorsque le gouvernement espagnol a décidé de soutenir le plan d’autonomie marocain pour le Sahara occidental occupé, marquant un changement radical de sa position historique sur ce conflit qui a longtemps été un point de friction entre Rabat et Alger.

En réponse à cette décision, l’Algérie a rappelé son ambassadeur à Madrid et a gelé le traité d’amitié avec l’Espagne, tout en interrompant temporairement les relations commerciales entre les deux pays. Cependant, au milieu de cette crise politique, le commerce du gaz a émergé comme une force inébranlable. Même si la crise ne s’est résolue qu’en novembre 2023 avec le retour de l’ambassadeur algérien à Madrid, l’Algérie a continué à honorer ses engagements contractuels envers l’Espagne, mettant ainsi en lumière la valeur stratégique du gaz dans cette relation complexe.

La Diplomatie du Gaz

L’Algérie a démontré une capacité impressionnante à séparer les enjeux diplomatiques des enjeux économiques, préservant ainsi sa place en tant que fournisseur clé de gaz naturel pour l’Espagne. Cette décision a été cruciale pour garantir la stabilité de l’approvisionnement en gaz espagnol, un élément vital de l’économie du pays.

Sur le marché gazier espagnol, l’Algérie a même surpassé des concurrents de taille, notamment les États-Unis et la Russie. Selon les données du site spécialisé Al Taqa, l’Algérie a exporté 94,9 térawattheures (TWh) de gaz naturel via le gazoduc Medgaz en 2023, en baisse par rapport aux 101 TWh de 2022. Parallèlement, les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) ont atteint 21,4 TWh en 2023, contre 5,4 TWh en 2022, confirmant ainsi son leadership sur le marché espagnol.

Les États-Unis et la Russie, Des Concurrents Solides

Les États-Unis, malgré une baisse de leurs exportations, ont conservé leur position de deuxième fournisseur de gaz en Espagne avec 21,1% de part de marché et 83,9 TWh de GNL. La Russie, de son côté, a progressé en exportant 72,7 TWh de gaz à l’Espagne en 2023, contre 53,9 TWh en 2022, lui octroyant une part de marché de 18,3%. Malgré une concurrence acharnée, l’Algérie a réussi à conserver son statut de leader incontesté du marché espagnol.

Baisse des Importations Espagnoles de Gaz

Toutefois, il est essentiel de noter que, dans l’ensemble, les importations espagnoles de gaz naturel et de gaz liquéfié ont connu une baisse significative en 2023, passant de 446,6 TWh en 2022 à 398,0 TWh en 2023, selon les données d’Enagás, le gestionnaire de réseau gazier espagnol. Cette diminution pourrait être attribuée à divers facteurs, y compris la réduction de la demande, les changements dans le mix énergétique et les préoccupations environnementales.

L’Algérie, Symbole de Résilience et de Résistance

L’Algérie a démontré sa capacité à résister aux pressions politiques et à préserver ses intérêts économiques. Cette réussite ne fait que renforcer la position de l’Algérie en tant que fournisseur de gaz fiable et de confiance pour l’Espagne, soulignant l’importance cruciale du gaz naturel dans la stabilité économique du pays. L’Algérie, par son engagement envers ses partenaires commerciaux, montre également sa volonté de maintenir des relations stables même en temps de crise.

L’Algérie a accompli un exploit impressionnant en maintenant sa position de premier exportateur de gaz en Espagne en 2023, malgré une crise diplomatique prolongée avec ce pays. Cette réussite témoigne de la puissance économique de l’Algérie, mais aussi de sa capacité à séparer les enjeux politiques des enjeux économiques. Alors que les importations espagnoles de gaz ont diminué en 2023, l’Algérie a consolidé sa place en tant que fournisseur de gaz de confiance pour l’Espagne, montrant ainsi sa résilience et sa détermination. Cette histoire de succès montre que, même dans les moments les plus turbulents de la diplomatie internationale, le gaz reste un acteur incontournable et un facteur de stabilité économique.

Article précédentLe Bras de Fer entre le Wydad et les Clubs Algériens : Draoui et Chetti Coincés au Maroc
Article suivantVente OM : L’Annonce Fracassante qui Secoue l’Olympique de Marseille