En plus des menaces qui planent sur nos frontières avec la Libye, des informations provenant de notre voisin de l’Ouest, le Maroc, font état de la découverte chez un groupe terroriste affilié à Daech de substances chimiques particulièrement dangereuses.

Selon le site Internet du magazine «Jeune Afrique», les forces de sécurité marocaines ont démantelé, le 18 février dernier, une cellule terroriste affiliée à l’organisation terroriste Daech avec en sa possession des «substances inquiétantes» contenues dans trois fioles grand format.

Après analyse de ces substances par les laboratoires de la gendarmerie marocaine, il s’est avéré que les trois récipients contenaient un «puissant neurotoxique» qui peut entraîner, même à de très faibles doses -on parle ici de microgrammes-, une paralysie immédiate des muscles du système respiratoire chez les sujets exposés.

Une information effrayante à plus d’un titre car, en plus d’être menacé par les effets directs et indirects d’une intervention militaire en Libye, l’Algérie et la région toute entière sont exposées au risque de se voir l’objet d’attaques chimiques.

Massi M.