Le renouvellement de l’accord de pêche UE-Maroc ne passera pas comme une lettre à la poste. En vigueur depuis 2008, cet accord expirera dans quelques semaines et sera donc renégocié par les deux parties concernées, le Maroc et l’Union Européenne via sa Commission.

peche 150x150 - Des ONG et des Eurodéputés contestent sa forme actuelle : Le prochain accord de pêche UE-Maroc devra exclure les eaux sahraouies

Advertisement

Des modifications sont prévues notamment sur le volet qui concerne
l’exploitation des eaux sahraouies, a appris «Agérie-Focus.Com» de source proche du Parlement européen.

«L’accord de pêche UE-Maroc sera renégocié début 2011. Les termes du document seront clarifiés pour en exclure la pêche dans les eaux
sahraouies ou faisant l’objet d’un litige international», nous déclare
notre source.

Selon cette dernière, plusieurs ONG et Eurodéputés font le forcing pour obliger la Commission Européenne d’exclure explicitement de l’accord en question la pêche dans les eaux sahraouies.

«De fait, plus de 100 bateaux européens sont autorisés à pêcher dans
les eaux marocaines grâce à cet accord. Mais le texte n’exclut pas
explicitement les eaux sahraouies, ce qui permet aux pêcheurs
européens d’exploiter ses richesses naturelles», précise notre source.

Avant de poursuivre : «Plusieurs ONG, dont Western Sahara Resource
Watch, ainsi que des Eurodéputés, dont la plus en vue est Eva Joly,
mènent un vrai mouvement de fronde contre une ratification de l’accord
dans sa forme actuelle.

Ils revendiquent notamment de clarifier la
situation des eaux sahraouies qui devraient être exclues des échanges
de pêche». «L’issue de ces initiatives n’est pas certaine pour autant.
Et les débats seront très animés», conclut notre source.

Khalil Mehdi