Le retour du PDG de Naftal
Le retour du PDG de Naftal

Le directeur général de Naftal pourrait bien reprendre du service. L’homme, écarté fin mai de son poste pour « homosexualité » va très probablement être réhabilité grâce à un concours technique du centre de criminologie de la gendarmerie nationale. Hocine Rizou, lui-même, a confirmé sa reprise du service « cette semaine », sans donner plus de détails.

Selon le site du journal arabophone Echourouk, le dirigeant de la société publique aurait été innocenté par une étude technique pratiquée sur la vidéo où un des hommes mis en scène est présenté comme étant Hocine Rizou. Selon des informations données par cette source, la vidéo en question serait « un montage ». Ce qui signifie que Hocine Rizou ne figure sur aucune image tournée. Une thèse défendue depuis le début par la société spécialisée dans la distribution de carburants. Un communiqué de la direction de Naftal avait d’ailleurs douté de l’authenticité du document brandi par des syndicalistes pour pousser le dirigeant vers la porte.

Dimanche, Ahmed Ouyahia a pris la défense du dirigeant de Naftal. Pour le directeur de cabinet de la présidence de la République, les nouvelles technologies de l’information et de la communication devraient être « des moyens de progrès », regrettant qu’elles soient   utilisées en Algérie pour du « papotage ».

Des travailleurs de Naftal ont organisé, fin mai, une manifestation pour dénoncer l’homosexualité supposée de leur premier responsable. Hocine Rizou a été remplacé, le lendemain, par un intérimaire.

Notez cet article