Pas moins de 28 tonnes de poissons congelés ainsi que 3,6 tonnes de champignons en conserve ont été refoulées par les services de contrôle aux frontières du port d’Oran durant ce mois de ramadhan, a-t-on appris lundi auprès de la direction régionale du commerce. Les services de contrôle aux frontières relevant de la direction du commerce et des prix d’Oran ont procédé au refus d’admission sur le territoire national d’une cargaison de 28 tonnes de poissons congelés d’origine uruguayenne « pour tromperie sur l’origine du produit ». La cargaison de 3,6 tonnes de champignon d’origine espagnole a été refoulée également « pour absence de date de péremption et de fabrication », a souligné le chef de service du contrôle et planification de la direction régionale du commerce d’Oran.

APS