jeûnant

Le Pr. Aissa Boudiba, chef de service de diabétologie au CHU Mustapha-Pacha a indiqué mercredi à Alger que 60% des diabétiques mettent leur vie en danger en observant le jeûne durant le mois sacré de Ramadhan.

Lors d’une journée de sensibilisation au diabète organisée par le quotidien El Moudjahed, le Pr. Boudiba a précisé « qu’un nombre important de diabétiques ne suivent pas les conseils du médecin traitant et observent le jeûne ».

Les médecins tentent, par différents moyens, de dissuader les patients d’observer le jeûne durant le mois de Ramadhan, mais la majorité d’entre eux ne respecte pas ces conseils, ce qui entraîne des complications de leur état de santé, a-t-il ajouté.

L’ancien ministre des affaires religieuses, le Pr. Mohamed Beredouane a relevé, quant à lui, le manque de sensibilisation soulignant la divergence des avis au sein d’une même famille concernant les questions de Fiqh.

Le corps paramédical a également, un rôle à jouer aux cotés des médecins en vu de sensibiliser les malades aux dangers du jeûne.

De son coté, le président de la Fédération algérienne des associations des diabétiques (FAAD), M. Noureddine Boucetta a affirmé que de nombreux diabétiques sont morts en observant le jeûne.

Les spécialistes ont recommandé aux diabétiques de consulter un médecin avant le début du mois sacré de Ramadhan afin de ne pas exposer leurs vie au danger.

APS

Originally posted 2010-07-16 08:29:56.

Article précédentL’Algérie aura besoin de plus d’énergie et plus de financement : Les hydrocarbures
Article suivantAlgérie : tous les deux jours, une femme est violée