880 Colons Envahissent la Cour d’Al-Aqsa : Tensions à Jérusalem

0
880 Colons Envahissent la Cour d'Al-Aqsa : Tensions à Jérusalem

Dimanche, environ 880 colons ont envahi les cours de la Mosquée Al-Aqsa, suscitant de vives tensions, selon des rapports de l’Agence d’Information Palestinienne « Wafa » et des témoins oculaires. Cet incident, survenu lors de la célébration du jour du trône juif, a été marqué par des rituels talmudiques inhabituels.

Des Rituelles et des Offrandes à Al-Aqsa

Selon les informations de « Wafa », les colons qui ont pénétré dans Al-Aqsa ont effectué des rituels talmudiques, certains portant des « offrandes végétales », tandis que d’autres étaient vêtus de « vêtements de prêtres ». Cette intrusion a été réalisée sous la protection de la police d’occupation israélienne, qui a restreint la circulation des Palestiniens dans les cours d’Al-Aqsa. Des contrôles d’identité ont été effectués, et certaines personnes ont été retenues à l’extérieur de la Mosquée.

Tensions dans d’Autres Régions de Palestine

Outre cet incident à Al-Aqsa, d’autres régions de Palestine ont connu des tensions. À Hizma, au nord-est de Jérusalem, des affrontements ont éclaté entre les habitants et les forces d’occupation israéliennes. Ces affrontements ont été déclenchés par l’invasion de la ville par les forces d’occupation, qui ont utilisé des grenades lacrymogènes et des gaz toxiques.

Selon « Wafa », un enfant a été touché par des balles réelles et de nombreux citoyens ont souffert d’inconfort lors d’une agression des forces d’occupation contre les habitants du village de Burqa, au nord-ouest de Naplouse.

Blessures et Incidents en Mer

Un pêcheur palestinien a également été blessé par des tirs de la marine israélienne alors qu’il pêchait dans la mer de Rafah, au sud de la bande de Gaza. Il a dû être transféré à l’hôpital pour y recevoir des soins.

Invasion de Villages et Levée de Drapeaux

Enfin, dans le village d’Artas, au sud de Bethléem, des dizaines de colons ont envahi les régions de « Jabal Bako » et « Al-Utan », ainsi que le hameau de « Wadi al-Khukh », près de la zone touristique de « Birk Suleiman ». Ils ont levé des drapeaux israéliens sur les lieux, toujours sous la protection des forces d’occupation.

Ces événements soulignent les tensions continues dans la région et les défis auxquels sont confrontés les Palestiniens dans leur vie quotidienne. La situation à Al-Aqsa reste particulièrement sensible, en raison de son importance religieuse et politique pour les deux parties impliquées.

Article précédentYoucef Belaïli Brille en Club : Retour Espéré en Équipe Nationale
Article suivantLe Real Madrid cible l’attaquant africain Sérhou Guirassy pour renforcer son attaque