Amine Gouiri : Comment le Nouveau Président de la FAF a Influencé sa Sélection en Équipe Nationale

0
Amine Gouiri : Comment le Nouveau Président de la FAF a Influencé sa Sélection en Équipe Nationale

Algerie Foot: Dans un scénario inhabituel, le nouveau président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), Walid Sadli, est intervenu personnellement dans la sélection d’Amine Gouiri pour l’équipe nationale algérienne, avec des répercussions surprenantes. Cet épisode révèle l’influence croissante des dirigeants sportifs dans le monde du football.

Le Retard et l’Intervention de Sadli

Initialement, Amine Gouiri, la star du Stade Rennais, avait demandé au sélectionneur national Djamel Belmadi de retarder son adhésion à l’équipe nationale algérienne jusqu’au stage de mars 2024. Cependant, Belmadi a refusé cette demande en raison de son besoin pressant d’un attaquant de premier plan pour mener l’attaque des « Fennecs » lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 et des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

C’est à ce moment que Walid Sadli est intervenu de manière inattendue. Le nouveau président de la FAF a directement contribué à accélérer le processus d’intégration d’Amine Gouiri dans l’équipe nationale algérienne. Il a personnellement contacté Zouhair Gouiri, le père du joueur, pour exercer une pression en faveur de la sélection de son fils.

Convaincre Gouiri

Les efforts de Sadli ont finalement porté leurs fruits. Zouhair Gouiri a réussi à convaincre son fils de rejoindre l’équipe nationale algérienne, ce qui devrait se concrétiser lors du camp d’entraînement prévu pour octobre prochain.

Cette intervention du président de la FAF souligne l’importance croissante des dirigeants sportifs dans les décisions de sélection des équipes nationales. Les présidents de fédérations de football sont de plus en plus impliqués dans le processus de recrutement des talents, cherchant à renforcer leurs équipes nationales pour les compétitions internationales.

Sadli, en tant que nouveau président de la FAF, a déjà annoncé son intention de convaincre davantage de talents de représenter l’équipe nationale algérienne sous la direction de Djamel Belmadi. Cette décision montre à quel point les dirigeants sportifs sont prêts à prendre des mesures audacieuses pour renforcer leurs équipes nationales et améliorer leur performance sur la scène internationale.

L’annonce récente d’Amine Gouiri de jouer pour l’équipe nationale algérienne, publiée sur son compte personnel Instagram, a mis un terme à cette saga inhabituelle. Cependant, elle a également mis en lumière la complexité des relations entre les dirigeants sportifs, les joueurs et les sélectionneurs dans le monde du football moderne.

Article précédentBorrell dévoile l’ampleur de l’assistance de l’UE à l’Ukraine
Article suivantLa Russie prévoit de lever l’exigence de visa pour l’ensemble d’un continent