Air Algérie : Cap sur l’Afrique, l’opportunité de conquérir de nouveaux horizons

    0
    Air Algérie : Cap sur l'Afrique, l'opportunité de conquérir de nouveaux horizons

    Alger – Dans le sillage du départ précipité d’Air France du Sahel, Air Algérie se positionne comme l’acteur clé de l’aviation en Afrique, consolidant ainsi sa présence sur le continent. La compagnie nationale algérienne, tout en ayant prévu son expansion africaine avant le retrait d’Air France de la région, se trouve aujourd’hui face à une opportunité en or pour renforcer sa position sur le marché.

    Alors qu’elle était déjà le principal opérateur aérien dans des pays tels que le Mali, le Burkina Faso et le Niger, qu’elle ne dessert plus, Air Algérie est désormais en mesure de capitaliser sur le départ d’Air France du Sahel. Selon les données fournies par le prestataire de données aériennes OAG, près de 40 000 places aériennes sont désormais disponibles depuis août vers les capitales de ces trois pays. Cette conjonction d’événements, avec le retrait d’Air France et les ambitions croissantes de l’Algérie envers l’Afrique, place Air Algérie au cœur de la stratégie de déploiement de la nation sur le continent.

    Explosion des opérations vers l’Afrique

    Les chiffres d’OAG montrent que Air Algérie a considérablement augmenté ses vols vers l’Afrique depuis le départ d’Air France. Les vols vers Niamey ont doublé, passant à deux vols par semaine, tandis que de nouvelles liaisons ont été lancées vers Ouagadougou et Bamako, avec jusqu’à quatre vols par semaine vers le Mali. Cela représente une augmentation de 8,5 fois du nombre de sièges offerts par la compagnie, soit plus de 4 500 sièges supplémentaires. Bien que ces chiffres ne correspondent pas aux 40 000 sièges que proposait Air France en 2022, c’est un premier pas significatif pour Air Algérie dans sa conquête du marché africain.

    Air Algérie bénéficie d’atouts considérables pour cette expansion. L’Algérie se trouve stratégiquement entre Paris et les capitales sahéliennes et africaines, ce qui permet de remplacer les liaisons directes supprimées par Air France, sans devoir faire des détours coûteux sur des milliers de kilomètres.

    Vers la création d’une plaque tournante

    L’Algérie a également entrepris des initiatives pour devenir une plaque tournante majeure du transport aérien en Méditerranée, connectant différents aéroports africains, européens et asiatiques. Le ministre des Transports, Youcef Cherfa, a annoncé la préparation du « Hub d’Alger » pour renforcer la position de l’aéroport international Houari Boumediene en tant que plaque tournante du transport aérien dans la région méditerranéenne.

    Dans le cadre de cette stratégie de déploiement en Afrique, l’Algérie prévoit également de lancer des études en 2024 pour la création d’une zone cargo à l’aéroport de Tamanrasset. Ce projet, inscrit dans le cadre de l’extension et de la rénovation des infrastructures aéroportuaires existantes, comprendra une zone fret de 64 000 m², ainsi qu’une extension de l’aérogare passagers de 4 000 m². Ces initiatives visent à renforcer la position de l’Algérie en tant que futur hub aéroportuaire continental de passagers et de fret.

    Vers un relooking de la compagnie nationale

    Avec l’expansion continue de ses opérations en Afrique, Air Algérie dessert désormais des destinations telles qu’Addis-Abeba et Johannesburg, en plus de ses lignes existantes. Le mois d’octobre voit également l’inauguration de vols vers Douala au Cameroun, avec d’autres destinations à venir. Cette expansion prometteuse pour la compagnie nationale offre l’opportunité de renforcer à la fois ses ressources financières et humaines, ce qui pourrait faire d’Air Algérie un modèle parmi les grandes compagnies aériennes.

    En somme, Air Algérie se positionne comme un acteur majeur de l’aviation en Afrique, capitalisant sur l’opportunité créée par le retrait d’Air France et les ambitions croissantes de l’Algérie sur le continent. Avec une stratégie de déploiement ambitieuse et des initiatives pour devenir une plaque tournante du transport aérien en Méditerranée, Air Algérie est sur la voie de devenir un acteur clé de l’aviation africaine.

    Article précédentPunaises de lit en France : Air Algérie devient leader en sécurité aérienne avec des mesures anti-parasites inédites
    Article suivantLégumes secs en Algérie : Stabilité des prix et approvisionnement assuré