L’Algérie futur mondialiste et l’Egypte double championne d’Afrique en titre s’affrontent jeudi à 20h30 au stade national d’Ombaka à Benguela dans le cadre des demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2010). A pied d’œuvre depuis mardi à Lobito, les « Verts » ont préparé dans la sérénité l’important rendez-vous de jeudi soir contre les « Pharaons » d’Egypte et sont animés d’une détermination de fer pour décrocher le précieux sésame pour la finale du 31 janvier à Luanda, confirmant du même coup leur suprématie sur leur adversaire dans cette compétition avec trois victoires contre aucune pour les Egyptiens.
Auréolés de leur formidable qualification aux dépens de la Côte d’Ivoire, l’ex-grand favori de l’épreuve, les hommes de Rabah Saâdane sont en confiance et leur niveau de jeu ne cesse de monter en puissance au fil des rencontres, de l’avis des techniciens.
« Nous sommes en confiance parce que l’équipe est en train de monter en puissance. Ce sera un grand match qui va se jouer sur un petit détail », a indiqué le sélectionneur national qui compte bien conduire sa formation en finale.
Au cours des deux séances d’entraînement effectuées à huis clos, respectivement mardi au stade de l’Académie pétrolière de Lobito et mercredi au stade national d’Ombaka, le sélectionneur national a axé son travail sur la récupération.
Le staff technique, sous la direction du docteur Bouglali, s’était attelé à remettre sur pied les joueurs blessés, notamment Karim Ziani, ménagé lors de la séance d’entraînement de mardi, mais qui a été présent à celle de mercredi soir, tout comme le gardien Faouzi Chaouchi et le milieu du terrain Mourad Meghni. Même Rafik Saïfi, qui semblait out pour le reste du tournoi, s’est également entraîné avec le ballon.
Cependant, le sélectionneur national attendra le dernier moment pour communiquer son Onze du départ, probablement dans l’après-midi de jeudi, et qui pourrait être, sauf surprise de dernière minute, le même que celui aligné contre la Côte d’Ivoire en quart de finale.
Les partenaires de Rafik Halliche, que beaucoup ont enterré vite dans ce tournoi après leur surprenante défaite contre le Malawi lors de la première journée, comptent bien poursuivre l’aventure africaine jusqu’au bout, en assurant impérativement une victoire contre l’Egypte.
Pour Mourad Meghni, le groupe a envie d’aller en finale de dimanche à Luanda et finir la compétition en apothéose. « Nous sommes contents d’être en demi-finale. Ce sera encore contre l’Egypte. Ce sera donc une autre bataille. Nous avons envie d’aller en finale. Nous voulons à tout prix passer en finale », a déclaré le sociétaire de Lazio Rome à l’APS.
Du côté égyptien, la pression a monté d’un cran depuis deux jours et le staff technique, sous la conduite de Hassan Shehata, a décrété le black-out total sur l’équipe, la presse internationale n’a pas été la bienvenue lors des séances d’entraînement. Les deux derniers entraînements des partenaires de Imad Motaâb se sont déroulés à huis clos et devant un cordon sécuritaire impressionnant. Le coach égyptien qui reste sur un retentissant échec en qualification du Mondial sud-africain veut à tout prix remporter le trophée africain pour la troisième fois consécutive.

APS

Originally posted 2010-01-28 16:22:35.

Article précédentOmra/ Une Algérienne tuée par une Égyptienne
Article suivantL’opération militaire en Libye a commencé, dit Nicolas Sarkozy