match Algérie-Cameroun

Le journaliste algérien mourad boutadjine et l’ancien entraîneur algérien Mustapha heddane ont évoqué les vestiges du match Algérie-Cameroun, et chacun d’eux a exprimé son point de vue sur la question.

mourad boutadjine et Mustafa Hadan, dans leurs déclarations au site « Al-Ain News », ont déclaré que les chances de la Fédération Algérienne de Football, de remporter le pari de rejouer le match Algérie-Cameroun, sont très faibles, voire inexistantes, compte tenu de la faible force des preuves détenues par « FAF » dans le contenu de sa protestation.

boutadjine : « Le coup du FAF n’est pas un coup de couteau. »

Le journaliste boutadjine a débuté ses propos en abordant la situation juridique actuelle au sein de la Fédération Algérienne de Football, pointant l’illégitimité de l’Office Fédéral à l’heure actuelle, en raison de la vague de démissions qui n’a laissé que 05 membres restants.

Le porte-parole a souligné qu’avec la force de la loi, on peut dire que l’instance FAF n’existe plus, compte tenu de la démission de 07 membres de son Office Fédéral, ce qui signifie qu’elle a été automatiquement dissoute conformément aux prescriptions de la loi.

Le juriste a estimé que la décision de la Fédération algérienne de football ne pouvait être qualifiée d’appel, parce qu’elle avait déposé une réclamation auprès de son homologue international, contre la prestation de l’arbitre gambien Bakary Ghassama, et parce que le correspondant de la FAF n’avait inclus aucune décision de la FIFA qui pourrait faire l’objet d’un recours.

boutadjine a rappelé que l’appel contre les décisions est au niveau du Tribunal arbitral international du sport, après que la FAF a reçu une décision de son homologue international, ce qui ne s’est pas produit jusqu’à présent, selon l’affirmation de nombreux professionnels des médias basée sur l’opinion de spécialistes.

FAF n’a aucune preuve de corruption.

boutadjine a déclaré que la seule solution pour rejouer le match Algérie-Cameroun maintenant est de prouver et de prouver de manière convaincante l’implication de l’arbitre gambien Bakari Gassama dans une affaire de corruption liée au match.

Il a ajouté que la Fédération algérienne du jeu ne dispose d’aucune preuve convaincante de l’implication de Gassama, et qu’il a pu gagner le pari de reconfronter l’équipe nationale algérienne et sa rivale, l’équipe camerounaise.

Le porte-parole a révélé que « FaF » avait des preuves d’erreurs d’arbitrage, sur lesquelles l’Association internationale de football ne peut pas compter pour refaire le match, a-t-il déclaré.

heddane : « Rejouer le match est impossible. »

A son tour, l’ancien entraîneur algérien Mustafa heddane, dans ses déclarations à Al-Ain News, a suivi le chemin de son compatriote Boutajine, concernant la possibilité de rejouer le match retour du tour décisif des éliminatoires de la Coupe du monde entre les « Guerriers » et Livres « Les Lions ».

Au début de ses déclarations, Hadan a exprimé sa grande surprise face à la demande de replay du match Algérie-Cameroun, basée sur des erreurs d’arbitrage commises par l’arbitre gambien Bakary Gassama.

heddane a estimé que la reconfrontation, compte tenu des données actuelles, qui distinguent la scène entre la Fédération algérienne de football et son homologue international, est l’un des sept impossibles, sur la base de cas survenus lors d’autres matches au cours d’une période antérieure.

Après avoir révélé qu’il ne suivait pas ce qu’il a décrit comme les séries « Fave » et « FIFA », il a confirmé, sur la base de son expérience dans le monde du football, qu’il n’avait jamais de sa vie vu complètement une rediffusion d’un match en raison de mauvais arbitrage, ajoutant que beaucoup ont vu des joueurs qui ont marqué des buts avec leurs mains, mais ces confrontations n’ont pas été renvoyées.

Le technicien algérien a laissé entendre que la sanction la plus sévère qui puisse être prononcée, dans le dossier de l’affaire du match Algérie-Cameroun, est de sanctionner l’arbitre gambien Bakary Gassama, qui a sifflé la fin de la confrontation, Mustafa Hadan affirmant que le match ne se déroulera pas. être répété.

heddane révèle un espoir solitaire

Bien qu’il ait dit que le match entre l’Algérie et le Cameroun ne se reproduirait pas , Mustafa Hadan laissait un espoir pour cela, qui est de prouver l’implication de Gassama dans une affaire de corruption liée à la même rencontre, reconnaissant à la fin de ses déclarations que c’était difficile pour le prouver de la part de la Fédération algérienne de football.

Article précédentAvec des preuves… Mourad Mazar impliqué dans un scandale de fraude électronique
Article suivantA cause de l’Algérie.. Al-Ahly demandera des arbitres de l’extérieur du continent s’il se qualifie pour la finale