blank

La Cour d’Alger vient d’alléger les peines prononcées à l’encontre de l’ancien ministre de la Justice, Teyeb Louh et l’homme d’affaires Tarek-Noah Kouninef.

La Cour d’Alger a statué ce mercredi dans l’affaire impliquant l’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh, l’homme d’affaires Tarek-Noah Kouninef, ainsi que des responsables du même ministère.

Accusé d’« abus de fonction » et d’« entrave au bon fonctionnement de la justice », Tayeb Louh a vu sa peine réduite de trois à deux ans de prison.

De son côté, l’ancien inspecteur général du ministère de la Justice, Tayeb Belhachemi, a vu sa peine réduite de deux à 18 mois de prison.

Le juge a également prononcé la mesure de confiscation de la maison familiale de Tayeb Louh et la voiture de Belhachemi.

S’agissant de l’homme d’affaires Tarek-Noah Kouninef,  la Cour d’Alger a décidé de réduire sa peine de quatre ans à deux ans de prison.

Article précédentPalestine : la journaliste Sherine Abu Akleh froidement abattue par l’arme israélienne
Article suivantFootball : la finale de la coupe de la CAF se déroulera au Nigeria