BBC Des femmes algériennes

En Algérie, on déplore chaque 48 heures une femme violée ! Cette réalité cauchemardesque vient d’être dévoilée par le bilan de la gendarmerie nationale, cité samedi par le quotidien arabophone Ennahar, laquelle a comptabilisé pas moins de 238 victimes d’agressions sexuelles entre janvier et Avril derniers, et on retrouve parmi ces victimes 107 mineures !

Et encore ces chiffres effarants ne traduisent nullement la réalité du phénomène du viol en Algérie car de nombreuses femmes violées ne se confient jamais aux services de sécurité tellement le tabou et l’opprobre de la société pèse encore sur leurs esprits et les dissuadent de déposer plainte contre leurs agresseurs.

Dans ce contexte, la majorité des violeurs continuent de commettre leurs crimes en toute impunité. Or, aujourd’hui, il n’y a pas que les femmes qui sont ciblées par ces frustrés bestiaux. Mêmes les jeunes garçons et parfois des adultes mâles sont une proie pour les violeurs en Algérie !

De son côté, la gendarmerie nationale a bien noté que le phénomène des agressions sexuelles touche désormais les deux sexes. Dans une société conservatrice comme la notre, les agresseurs sont rarement inquiétés car l’on préfère cacher toujours le crime de peur du scandale. Il est à signaler enfin que la majorité des actes de viol sont commis en Algérie par des proches des victimes.

Amine Malik

 

Originally posted 2011-05-28 14:02:48.