Une villa de 200 milliards de centimes, une dizaine de biens immobiliers et un véritable trésor en bijoux, pierres précieuses, vêtements de haute couture et devises. C’est ce que les forces de sécurité ont saisi à l’ancien ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb en une journée !

En 24 heures, entre la journée d’hier et celle d’aujourd’hui, de vastes opérations de saisies ont été menées pour récupérer des biens que l’ancien ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb – actuellement en fuite à l’étranger – a tenté de vendre, a rapporté Echourouk Online, citant une source bien placée.

Ainsi, les services de la police judiciaire ont perquisitionné une villa de l’ancien ministre, situé non loin du centre commercial El Qods de Cheraga. Un bien valant, selon la même source, quelque 200 milliards de centimes.

Toujours selon Echourouk, cette villa que l’ancien ministre avait louée à l’ambassade d’Irak durant des années a subi un transfert de propriété pour être, en fin de compte, inscrite au nom de sa mère. À l’intérieur de ses murs, un véritable trésor a été découvert par les forces de sécurité. Des bijoux, des vêtements de haute couture et d’importantes sommes d’argent en euro et en dollars. Il y avaient également, deux berlines allemandes haut de gamme.

En plus de la somptueuse villa, les autorités ont saisi, quasiment en même temps, une dizaine de propriétés immobilières, dont des appartements de diverses formules et des duplex, en plus d’une usine située à l’Est de la capitale.

Article précédentDiplomatie / l’ex-président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, nommé ambassadeur au Kazakhstan
Article suivantTransport / le président Tebboune annonce l’ouverture d’une ligne maritime Alger-Doha