Zakaria Bouguettaya a fini par perdre son poste de député. Figurant parmi les élus FLN à l’Assemblée nationale, ce dernier a été éliminé par le Conseil constitutionnel.

L’élection très controversée de Zakaria Bouguettaya au poste de député s’est terminée avant même d’avoir commencée. En proclamant les résultats définitifs des élections législatives ce mercredi, le Conseil constitutionnel, a annoncé que l’élection de sept candidats FLN, dont celle de Zakaria Bouguettaya a été rejetée. Pour l’instant, le Conseil constitutionnel n’a pas communiqué les raisons ayant motivé cette décision.

S’exprimant au micro d’une télévision privée dans la foulée de son élection au poste de député, Zakaria Bouguetaya avait provoqué la fureur des Algériens en s’adressant à eux pour leur demander de « relever le niveau ». « Il ne faut pas mélanger entre vie personnelle et professionnelle », avait-il dit avant de déclarer qu’il a été élu et que « les chiens aboient et la caravane passe ».

Il faut souligner que sa candidature aux législatives sur les listes du FLN avait provoqué la colère des Algériens, notamment sur les réseaux sociaux. Beaucoup avaient dénoncé le fait que celle-ci ne remplissait pas tous les critères.

Article précédentVidéo. Chouchou : Femme, chauffeur de taxi et star de Facebook
Article suivantLe Ramadhan et les hôpitaux/ Les patients se bousculent aux urgences juste après le f’tour