Après la déception du CAN .. Bennacer revient rapidement dans l’ambiance de la Ligue italienne

0
Bennacer
Advertisement

Algérie Foot: L’international algérien, Ismaël Bennacer, est rapidement revenu dans l’ambiance de la Ligue italienne, où il a participé à la rencontre au sommet, dimanche soir, entre Milan et la Juventus.

Bennacer est venu en tant que remplaçant à la 61e minute du match, et la confrontation, qui fait partie du 23e tour de la Ligue italienne, s’est soldée par un match nul et vierge.

Avec ce résultat, les Rossoneri se classent troisièmes avec 49 points, tandis que la Juventus est cinquième avec 42 points.

L’autre sommet se jouera en février prochain face à l’Inter Milan, qui attirera forcément les regards, tandis que les chances de Ben Nasser de décrocher un poste clé seront plus grandes.

Bennacer n’a participé que 3 jours après son retour du Cameroun, après sa participation en équipe nationale algérienne à la Coupe d’Afrique des Nations.

Les Verts ont été éliminés dès le premier tour après avoir marqué un match nul et deux défaites contre la Sierra Leone, la Guinée équatoriale et la Côte d’Ivoire, respectivement.

Bennacer a raté la première confrontation face à la Sierra Leone en raison du penalty après avoir accumulé les cartons jaunes, alors qu’il a participé aux deuxième et troisième rencontres.

Quelques autres joueurs ont également retrouvé l’ambiance de compétition avec leurs clubs, après leur retour de la ville camerounaise de Douala.

Lors du dernier tour de la ligue qatarienne, Yassin Brahimi a participé avec son équipe, Al Rayyan, et a réussi à marquer un but.

Le milieu de terrain Ramiz Zerrouki a inauguré son retour dans son équipe de Twente en participant en tant que remplaçant face au Willem Club.

Le défenseur Issa Mandy a regardé les étapes complètes du match de Villarreal contre Majorque depuis le banc.

Article précédentVidéo| Après la victoire de la Tunisie sur le Nigeria, un journaliste tunisien adresse un message fort aux Algériens
Article suivantÉcole / des tablettes tactiles dès l’année prochaine, mais pas pour tous les élèves