Le père du jeune Djamel Bensmaïl exécuté hier par une foule surchauffé à Larbaa Nath Irathen (Tizi-Ouzou) après avoir été accusé à tort d’avoir déclenché des incendies s’est exprimé dans une vidéo. Le message véhiculé empreint de sagesse et de clairvoyance : « Les gens de la Kabylie sont nos frères et mon fils et mort en héros », a-t-il dit.    

Article précédentAlgérie – Burkina Faso : plusieurs wilayas optent pour la diffusion par data show
Article suivantAADL-2 / Les souscripteurs sur le pied de guerre