Divertissement : Netflix baisse fortement ses prix dans certains pays, dont l’Algérie

0
Netflix
The Netflix menu is shown on a screen in Pittsburgh, on Monday, Oct. 17, 2022. Netflix posted its third quarter results a few weeks before the company launches a cheaper version of its video streaming service that will include ads for the first time, a shift that the company is hoping will accelerate its growth again. (AP Photo/Gene J. Puskar)

Le géant mondial de la vidéo à la demande, Netflix, a décidé de brader les prix de ses services dans certains pays, dont l’Algérie, afin d’attirer plus de clients. Les bisses importantes de tarifs ont été effectuées dans 12 pays situés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, notamment en Tunisie, en Jordanie, en Palestine, en Libye, en Iran, en Irak, au Soudan et au Yémen.

Selon la compagnie, le tarif du forfait de base du service de streaming passe de 7,99 dollars à 3,99 dollars, tandis que le forfait standard passe de 9,99 dollars à 7,99 dollars et le forfait premium de 11,99 dollars à 9,99 dollars. En revanche, aucune baisse de tarifs n’a été annoncée dans les Émirats arabes unis et en Arabie Saoudite.

L’objectif de cette baisse de prix est de renforcer la compétitivité de Netflix dans ces pays en attirant plus de clients et en stimulant la croissance du nombre d’abonnés. Cette stratégie intervient alors que la concurrence s’intensifie sur le marché de la vidéo à la demande, avec l’arrivée de nouveaux acteurs tels que Disney+, Apple TV+ et Amazon Prime Video.

Cependant, cette baisse de tarifs n’est pas sans risque pour Netflix, qui pourrait compromettre sa rentabilité et son modèle économique à long terme. De plus, la compagnie doit faire face à des défis réglementaires et de censure dans certains pays, qui peuvent limiter son accès au marché.

Malgré cela, Netflix reste un acteur majeur de l’industrie de la vidéo à la demande, avec plus de 200 millions d’abonnés dans le monde entier. La compagnie continue d’investir dans la production de contenus originaux pour fidéliser ses abonnés et renforcer sa position sur le marché mondial.

Article précédentLe Maroc demande un financement colossal au FMI pour faire face à sa crise économique
Article suivantAbattage d’un drone israélien par les Brigades Al-Qods à Jénine : une escalade des tensions en Palestine occupée