Association de protection des consommateurs (APOCE) : «80% de l’or circulant sur le marché ne répond pas aux normes»

0
Advertisement

À en croire le président de l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et de son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, « pas moins de 80% de l’or circulant sur le marché algérien ne répond pas aux normes de qualité ».

Le président de l’APOCE s’est exprimé à deux reprises en quelques jours sur son compte Facebook, à propos des irrégularités entachant la qualité de l’or circulant sur le marché algérien, pour annoncer, la mise en place d’une commission chargée du contrôle de qualité, afin d’assainir le marché des opérateurs indélicats.

Ce dernier a expliqué que cette commission qui sera baptisée « commission nationale de qualité de l’or » aura une mission consultative. Celle-ci se chargera de fournir aux services compétents des recommandations visant à garantir la qualité de l’or circulant sur le marché qui tourne autour de 40 à 50 tonnes annuellement.

Article précédentCulture : le Raï algérien inscrit au patrimoine mondial
Article suivantSétif : la statuette d’Aïn El Fouara une énième fois vandalisée