Augmentation des prix des services de rendez-vous pour les visas espagnols en Algérie : la rareté des rendez-vous pousse les Algériens vers le marché noir

    0
    BLS International

    Les Algériens sont de plus en plus confrontés à des obstacles financiers lorsqu’il s’agit de demander des visas espagnols, car le prestataire de services accrédité auprès des consulats espagnols en Algérie, le centre « BLS International », a annoncé de nouvelles augmentations des prix des services optionnels.

    Cette annonce a été faite alors que les rendez-vous sont très rares et que de nombreux Algériens se tournent vers le marché noir pour obtenir des rendez-vous, parfois au prix exorbitant de 35 mille dinars.

    Selon un communiqué publié par le centre « BLS », les opérations de délivrance de passeports dans les états d’Alger et d’Oran ont été majorées à 1 155 dinars par passeport, tandis que le prix de livraison a augmenté en dehors de ces états, atteignant 1 732 dinars dans la ville d’Oran. Le coût des photographies prises à l’intérieur du centre a été fixé à 330 dinars, avec des photos imprimées à 6 dinars par page, et le service de SMS à 220 dinars par message.

    Le service payant « premium », qui offre des avantages pendant et après le processus de dépôt, est désormais fixé à 4 620 dinars, tandis que le service biométrique mobile est désormais facturé à 22 220 dinars.

    Ces hausses de prix interviennent alors que les rendez-vous pour les visas espagnols sont de plus en plus rares, avec des courtiers proposant des rendez-vous sur le marché parallèle à des prix exorbitants. Les nouvelles procédures visant à durcir la réservation des rendez-vous ont été mises en place il y a quelques semaines pour réduire la rareté des rendez-vous, en rendant obligatoire pour le titulaire du dossier d’avoir une carte postale «gold» ou interbancaire «CIB», à son nom, par laquelle les frais sont payés, avec la nécessité de présenter la carte le jour spécifié pour dépôt du dossier.

    Ces hausses de prix des services optionnels du centre « BLS International » ont suscité la colère des demandeurs de visas espagnols en Algérie, qui doivent déjà faire face à des difficultés pour obtenir des rendez-vous pour déposer leur dossier. Les prix exorbitants pratiqués sur le marché parallèle ont contraint de nombreux Algériens à abandonner leurs projets de voyages en Espagne, tandis que d’autres ont été forcés de payer des sommes considérables pour des rendez-vous sur le marché noir.

    En somme, la rareté des rendez-vous pour les visas espagnols en Algérie et les prix exorbitants pratiqués sur le marché noir pour obtenir ces rendez-vous sont devenues un véritable obstacle pour les Algériens désireux de se rendre en Espagne. Les hausses de prix des services optionnels du centre « BLS International » ne font qu’aggraver cette situation difficile pour les Algériens, qui sont désormais contraints de payer des sommes considérables pour obtenir les visas espagnols nécessaires à leurs projets de voyage.

    Article précédentArrestation d’une personne qui menaçait de faire exploser l’ambassade d’Arabie saoudite en Algérie
    Article suivantAlgérie Télécom lance une nouvelle offre promotionnelle pour l’internet fibre optique