Augmentation significative des exportations de gaz algérien vers l’Espagne

0
Augmentation significative des exportations de gaz algérien vers l'Espagne

Les approvisionnements en gaz algérien vers l’Espagne ont connu une augmentation remarquable en septembre, atteignant leur plus haut niveau en environ trois ans.

Cette montée en flèche des exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) a eu un impact significatif, couvrant 42 % des importations de gaz de l’Espagne.

Une augmentation marquée des exportations de gaz

Selon un document officiel provenant de la société espagnole « Enagás », qui gère le réseau gazier interne du pays, les exportations algériennes de gaz vers l’Espagne ont connu une forte augmentation en septembre.

Les livraisons algériennes de gaz naturel par le gazoduc « Medgaz », reliant directement les deux nations, ont atteint 8009 gigawatts-heures par heure le mois dernier.

Parallèlement, les quantités de gaz naturel liquéfié (GNL) ont atteint 5054 gigawatts-heures par heure. Au total, l’Algérie a fourni à l’Espagne 13 063 gigawatts-heures par heure de gaz, représentant 42,4 % des importations espagnoles de gaz, y compris le gaz naturel et le GNL, en septembre.

Il s’agit du pourcentage le plus élevé depuis environ trois ans, sur un total de 30 793 gigawatts-heures par heure des besoins en gaz espagnols au cours du même mois.

L’Algérie en tête des fournisseurs de gaz en Espagne

L’Algérie a pris une nette avance sur ses concurrents majeurs sur le marché gazier espagnol, tels que le Nigeria, les États-Unis et la Russie. Les livraisons en provenance du Nigeria, des États-Unis et de la Russie sous forme de cargaisons de GNL via des navires ont atteint respectivement 6195, 3814 et 3259 gigawatts-heures en septembre, représentant 20,1 %, 12,4 % et 10,6 % des importations espagnoles de gaz au cours du même mois.

Impact sur l’excédent commercial

Ces données auront un impact significatif sur l’excédent commercial entre l’Algérie et l’Espagne. En effet, les ventes de l’Espagne vers l’Algérie ont été presque à l’arrêt depuis juin 2022, en raison de la suspension de l’accord d’amitié et de bon voisinage suite au soutien du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez à la proposition marocaine d’autonomie au Sahara occidental. En revanche, les exportations algériennes, notamment de gaz, pétrole et produits pétroliers diversifiés, continuent d’affluer vers l’Espagne.

Une position dominante de l’Algérie

Sur une base annuelle, d’octobre 2022 à septembre 2023, l’Algérie s’est également classée en tête en tant que principal fournisseur de gaz en Espagne, avec des quantités atteignant 104 815 gigawatts-heures, soit 25,4 %.

Cette augmentation des exportations de gaz renforce la position dominante de l’Algérie sur le marché espagnol et souligne l’importance continue de cette relation commerciale malgré les tensions politiques. L’Algérie reste un acteur clé dans l’approvisionnement en énergie de l’Espagne, et cette tendance est susceptible de perdurer dans les mois à venir.

Article précédentMalaisie : La cause profonde de l’escalade à Gaza est l’occupation et la profanation d’Al-Aqsa
Article suivantAgression de la bande de Gaza : Bilan tragique atteint 370 morts