delort

La liste des joueurs convoqués par l’électeur national Djamel Belmadi , pour les deux matches aller-retour de l’équipe nationale nigériane, ne porte pas le nom de l’attaquant du club niçois Andy Delors .

Le site Al-Araby Al-Jadeed a révélé, par ses propres sources, que l’exclusion d’Andy Delors de la liste de l’équipe nationale algérienne pour ce camp n’était pas pour des raisons sportives, compte tenu du grand retour qu’il procure, mais plutôt pour une raison disciplinaire qui l’entraîneur en colère Jamal Belmadi.

Les mêmes sources ont confirmé, selon Al-Araby Al-Jadeed, que Delor, lors du camp des Desert Warriors le mois dernier, qui comprenait deux matches officiels contre Djibouti et le Burkina Faso pour les éliminatoires africains de la Coupe du monde Qatar 2022, a posté une photo sur son compte sur le site de réseautage social « Instagram », comme s’il défiait quelqu’un avec. , a considéré Balmadi comme dirigé vers lui et a décidé de l’exclure.

Andy Delor a publié une photo de lui comme s’il était l’un des guerriers « Vikings », et a écrit commentant que pour construire un navire, les hommes doivent se rassembler puis leur donner l’opportunité et le désir d’aller loin, ce que Belmadi considérait, selon à certaines sources, un message dirigé et une critique de lui sur la marginalisation de Delor et quelques autres éléments.

Delors avait remporté le prix du joueur du mois de septembre avec le club français de Nice, qui l’avait rejoint dans les dernières heures de la période « Mercato » de l’été dernier.

L’électeur national Djamel Belmadi a dévoilé la liste de ses joueurs sur laquelle il s’appuiera pour affronter l’équipe nationale du Niger, deux fois de suite, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

La liste du sélectionneur national Belmadi a vu le retour du défenseur Youssef Attal, joueur du club français de Nice, et de Mohamed Salim Fares, défenseur du club italien de Gênes.

L’entraîneur du bataillon des « Verts », Jamal Belmadi, a également appelé dans la ligne de défense, Jalil Medioub, défenseur du club français de Bordeaux.

Le technicien algérien a continué d’exclure le milieu de terrain Adlan Qedioura et son compatriote Mehdi Obeid, en plus de ne pas appeler le joueur du club turc de Besiktas Rashid Ghazal pour cause de blessure.

Article précédentLes répercussions de la fermeture par l’Algérie de son espace aérien aux avions français
Article suivant30 ans d’emprisonnement pour les spéculateurs au pouvoir d’achat des Algériens par ordre de Tebboune