Belmadi pose une condition importante pour ceux qui souhaitent représenter l’équipe nationale algérienne

0
belmadi
Advertisement

Algerie Foot: L’électeur national Djamel Belmadi a assisté, samedi soir, à la cérémonie d’ouverture officielle des Jeux méditerranéens d’Oran 2022.

Après la fin de la cérémonie d’ouverture des Jeux Méditerranéens Oran 2022, et son départ du stade Miloud Hadfi sous haute sécurité, plusieurs médias locaux ont réussi à arracher quelques déclarations à l’entraîneur Jamal Belmadi.

 

l’électeur national Belmadi a envoyé un message direct aux joueurs qui souhaitent rejoindre les rangs de l’équipe nationale algérienne à l’avenir, en particulier ceux qui pourraient se joindre à l’attente en septembre prochain.

L’entraîneur algérien a répondu à la question de la possibilité de renforcer les rangs du bataillon « Desert Warriors » avec de nouveaux joueurs lors du camp de septembre prochain, soulignant que les portes de l’équipe algérienne restent ouvertes à tous sans exception.

Après que Jamal Belmadi a confirmé que les portes du bataillon des « Verts » sont toujours ouvertes à quiconque veut porter les couleurs de l’équipe algérienne, l’électeur national a stipulé que tout nouveau venu soit présenté, complément nécessaire au bataillon du commandant Mahrez et de ses compagnons.

Le joueur de 46 ans avait confirmé dans son entretien avec la chaîne de la Fédération algérienne de football sur YouTube, courant mois de juin, que septembre prochain verra l’appel de nouveaux joueurs, qui porteront le maillot du bataillon « Verts » pour la première fois de leur carrière.

Selon les déclarations de Belmadi, des fuites incluses dans plusieurs reportages médiatiques ont révélé que des talents émergents en Europe, tels que Ait Nouri et Yassine Adly, seront le nouvel électeur algérien dans la prochaine période d’attente.

Dans le cadre de la possibilité pour Djamel Belmadi d’inviter de nouveaux joueurs, le club français de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar, suscite depuis la semaine dernière une large polémique.

Certaines fuites ont révélé la possibilité d’un coup d’État d’Awar contre l’équipe de France, et son port du maillot « Desert Warriors » en septembre 2022, ce qui l’a exposé à une campagne de critiques féroces de la part des médias et des médias français.

Article précédentDJ Snake pour la cérémonie de clôture des Jeux Méditerranéens à Oran.
Article suivantDeux candidats présentent officiellement leurs dossiers à la présidentielle FAF

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici