Belmadi reçoit un coup douloureux d’un joueur binational qui l’a invité à représenter l’équipe nationale algérienne

0
Belmadi
Advertisement

Algerie Foot: L’électeur national Djamel Belmadi a tenté de convaincre le joueur du club français de l’Olympique Lyonnais Rayan Cherki de jouer pour l’équipe nationale algérienne, selon un responsable de la Fédération algérienne de football, qui a refusé de révéler son identité au site Internet Al-Araby Al-Jadeed.

Djamel Belmadi a reçu une réponse du jeune joueur Rayan Cherki, qui lui a porté un coup douloureux, au vu de ses prises de position concernant la question de sa convocation de doubles nationaux, pour représenter pour la première fois les couleurs de l’équipe nationale algérienne.

Belmadi a appelé plus tôt, à travers plusieurs déclarations dans ses séminaires de presse, à ce que tout joueur révèle son désir de porter les couleurs de l’équipe nationale algérienne dans un premier temps pour le convoquer, ce qui n’est arrivé avec Rayan Cherki qu’après l’avoir contacté, ce qui était confirmé par un responsable de l’instance FAF.

Dans sa réponse à l’invitation du sélectionneur national, le joueur français de l’Olympique Lyonnais a indiqué qu’il n’avait pas encore décidé de sa future destination internationale, s’il jouerait pour l’équipe nationale algérienne, ou continuerait à représenter l’équipe de France dans le but d’atteindre les rangs du premier bataillon.

un clip vidéo diffusé il y a quelques jours, largement sur les plateformes de réseaux sociaux, documente un incident similaire dans lequel l’attaquant du bataillon « L’OL » a refusé de révéler son avenir international.

En répondant à la question d’un Algérien concernant l’enjeu de son entrée dans l’équipe nationale algérienne, Sharki a répondu qu’il ne savait pas, afin de maintenir le mystère autour de sa destination internationale, ce qui a poussé de nombreux Algériens à l’attaquer avec des flèches acérées de critiques.

Beaucoup d’Algériens ont déclaré que l’équipe de leur pays est supérieure à n’importe quel joueur, quel que soit son niveau, estimant que Rayan Cherki refuse de répondre en raison de sa forte volonté de poursuivre sa carrière internationale avec l’équipe de France, et de gagner la confiance de l’entraîneur Didier Deschamps pour le convoquer dans l’équipe première.

Les attaquants ont ajouté au joueur algérien d’origine, que la réponse du joueur de 17 ans confirme, dans une large mesure, qu’il place jouer pour l’équipe nationale algérienne en deuxième option, s’il ne parvient pas à prendre une place dans le Equipe de France des grands.

Article précédentRapport: la France tente de se rapprocher de l’Algérie au détriment de l’Espagne
Article suivantAfin de retrouver une criminelle recherchée : la DGSN lance un appel à témoin